Lefred-Thouron et désormais tout noir !

Il y avait le petit livre rouge, le petit livre vert aussi, puis le bleu tant qu’à faire, celui de Klein (remanié ici, d’ailleurs) également, sans oublier La marque jaune et les 50 nuances de gris… Comme les couleurs ne manquent pas, il faut savoir rivaliser avec et c’est ce que propose Lefred-Thouron avec son Livre Noir (rien à voir avec le film de Mann) qui propose une compilation d’idées lumineuses et hilarantes plongées dans le… noir.

« Noir c’est noir, il n’y a plus d’espoir » rugit l’alité. Sauf que ce canular dessiné (et encore, griffonné tout au plus) par Lefred-Thouron, il était inespéré qu’il trouve une sortie en album. Ce n’est pas que ça aurait pu être un poisson d’avril : c’en était un… que les lecteurs de Fluide Glacial ont pris trop au sérieux. On l’apprend dans l' »avertissement du éditeur » approximativement et jubilatoirement orthographié. Si bien qu’après un one-shot dans le numéro « poisson d’avril », une fausse-pub mais un vrai gag annonçant la sortie prochaine d’un livre monochrome dark, les lecteurs se sont retrouvés comme Anne, ma soeur Anne, et n’ont rien vu venir. Et ils ont « rouspété » inondant le courrier des lecteurs de Fluide pour savoir quand ils pourraient acquérir cette série noire.

© Lefred-Thouron chez Fluide Glacial

Et voilà qui, quelques mois plus tard, fut fait. Sans dégradé, de manière brute, avec un noir qui ne fait aucun compromis si ce n’est de temps en temps avec le blanc. Et l’imagination de Lefred-Thouron. Alors, oui, on peut se demander quel intérêt peut bien avoir un livre semblant avoir été réalisé sur une heure de temps et multipliant les oeuvres au noir comme autant de taches. L’idée n’était-elle bonne que pour une éphémère page de fausse-pub du Fluide ? Toujours est-il que les lecteurs, pour une fois, en ont décidé autrement. Et s’il est vrai que ce Livre Noir est nihiliste, il est aussi à prendre pour ce qu’il est : un livre de blagues qu’on peut se prêter ou mettre en évidence dans le cabinet de toilette, à côté du grand trou noir, pour en faire profiter le maximum de monde.

© Lefred-Thouron chez Fluide Glacial

Le livre noir, c’est un coup de bluff dont le dessin de Lefred-Thouron ne sortira pas grandi puisqu’il est réduit à son plus simple et charbonneux appareil variant au fil des pirouettes textuelles de Lefred-Thouron et de ses idées… lumineuses. On y croise ainsi l’échographie d’un pygmée, la difficulté de lire un livre dans un train traversant un tunnel, la main de ma soeur devant le selfie d’un zouave, la nuit sans étoile des morts-vivants ou encore l’album blanc des Beatles, à contre-jour. Minimaliste et sans ambages. Un peu sans intérêt mais tout compte fait original ! Fouteur de gueule, aussi. À réserver à ceux qui aiment en avoir pour leur argent… ou pas, surtout, jusqu’au code-barre. Bon, quelqu’un peut dire à Lefred-Thouron de rallumer la lumière, maintenant ?

© Lefred-Thouron chez Fluide Glacial

Titre : Le livre noir

Recueil de dessins

Textes et « dessins » : Lefred-Thouron

Noir et blanc

Genre : Humour noir, Blagues, Parodie

Éditeur : Fluide Glacial

Nbre de pages : 96

Prix : 9,90€

Date de sortie: le 17/05/2017

Extraits : 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s