Écoutez Peine et pitié : Vitaa fait son grand retour avec Stromae et quelques notes du Wonderful Life de… Black

C’était prévu, ils sont revenus. Après un teasing simple mais d’enfer (comme Stromae nous y a habitués), le retour de Vitaa était annoncé en grandes pompes et avec l’espoir de retrouver la ferveur populaire d' »À fleur de toi« . Un retour qui s’amorce, ce vendredi 3 mars avec un premier single, Peine et pitié.

Dans ce single, on ne peut nier la présence de Stromae dans des coeurs discrets et, surtout, dans les paroles et la musique. Le duo du moment s’est ainsi associé pour l’écriture et la composition de ce nouveau titre annoncé, comme un événement, de Vitaa, mais aussi de Stromae qui cachait bien son jeu puisqu’il avait, il y a quelques mois, annoncé une pause musicale. Sur le devant de la scène peut-être, mais pas en tant qu’homme de l’ombre. Comme l’avait dévoilé un peu plus une vidéo en studio durant l’enregistrement de « Peine et pitié ».

La rythmique des sonorités mais aussi du texte ne laisse pas l’ombre d’un doute, ce single est le digne successeur de morceaux comme Tous les mêmes. Stromae ne se réinvente pas, reste dans sa zone de confort, ça marche mais c’en est aussi un peu décevant. Plus étonnant, dans les premières secondes fredonnées par la hip-hopeuse de Mulhouse mais, encore plus, dans les vingt dernières secondes du titre où se répètent des notes qu’on connaît de longue date et reconnaissables entre toutes : celles de Wonderful Life du regretté Black. Conscient, inconscient ? Surprenant, en tout cas! Reste à savoir si ce nouveau duo (Vitaa semble aimé ce genre d’exercice comme elle l’avait fait avec Diam’s ou Jul) marquera les esprits et la ramènera sous le feu des projecteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.