Nez dans les langes et rot sur l’épaule, Nicoby pouponne avec tendresse en BD

Alors comme ça, on pouponne? Oui, monsieur et ce n’est pas de tout repos. Déjà en 2006, ce n’était pas facile. Alors vous pensez bien qu’en 2016. Dix ans après Chronique Layette chez 6 Pieds sous terre, Nicoby s’est ainsi doucement rappelé par ses souvenirs pour les redessiner, coloriser et ainsi les rééditer avec une vingtaine de pages supplémentaires sous le titre « Une vie de papa ».

© Nicoby chez Dargaud
© Nicoby chez Dargaud

Résumé de l’éditeur: Avoir des enfants est la plus belle chose qui soit, mais aussi la certitude que plus rien ne sera comme avant ! Père de deux enfants, Nicoby raconte avec énormément d’humour et de joyeuse insouciance ce qui fait le quotidien des parents. Ce qu’il appelle « le temps des layettes » est divisé en trois parties : pendant la grossesse, après la naissance et, dix ans plus tard, lorsque le deuxième bébé arrive, ô joie. Si Nicoby met en avant le point de vue du père, cet album s’adresse évidemment à toute la famille. Et comme le disait le grand Pierre Desproges : « Quéquette en juin, layette en mars ! »

© Nicoby chez Dargaud
© Nicoby chez Dargaud

Au temps des layettes, Nicoby était encore au tout début de sa bédéphilie. Il n’est pas encore le baroudeur de la BD qui, à une vitesse vv prime, scrutera le monde de la BD, s’aventurera dans la jungle guyanaise, s’engagera auprès des Friend Doctors, accompagnera un détenu sur vingt ans « ferme » de sa vie, se mettra en contact avec les grandes oreilles… Il a même pénétré l’atelier de Fournier, c’est vous dire que l’homme ne craint rien, mais, sans doute, l’aventure de la paternité restera-t-elle la plus forte et la plus euphorisante. Même si, il est vrai, on n’est jamais prêt à accueillir son premier enfant. Tout est affaire de perfectionnement au fil du jour.

© Nicoby chez Dargaud
© Nicoby chez Dargaud

Aussi, c’est avec beaucoup de tendresse, de naïveté, sans peur des faux-pas, que Nicoby a fait son entrée dans la cour des papas de BD. Il n’est pas le premier et n’est sans doute pas le dernier, entre les Guy Delisle, Seb Piquet, Lapuss ou encore Nob (et on en passe). Pourtant quand le témoignage est personnel et quand le livre est bien fait, les redites passent vite inaperçues et il est prenant de suivre pas à pas les première fois des petits habitants des planches mais aussi de la vie réelle. La première écho’, les premières courses, la première (et dernière) visite chez la sophrologue, la première poussée, le premier cri, le premier rot… et tout qui s’accélère de plus en plus. Jusqu’à arriver dix ans plus tard. Désormais, le petit Bazilou n’est plus un bébé, il joue au Rubik cube et il est même devenu… grand-frère. Éh oui, la famille Nicoby s’est agrandie avec l’arrivée de la petite Charlotte (comme la chanson d’Henri Dès) qui se fait une joie d’être aux-côtés de son grand-frère en BD et redouble d’effort pour y faire bonne figure. Et dix ans plus tard, malgré les dépenses « x2 », le charme opère toujours.

© Nicoby chez Dargaud
© Nicoby chez Dargaud

Avec sa sensibilité d’homme (qui a dit que la gent masculine n’en avait pas?), Nicoby nous livre un voyage humain et universel, dans lequel chacun se reconnaîtra et rira de bon coeur, en toute simplicité.

une-vie-de-papa-nicoby-dargaud-couvertureTitre: Une vie de papa!

Recueil de gags

Scénario, dessin et couleurs: Nicoby

Genre: Autobiographie, humour

Editeur: Dargaud

Nbre de pages: 88

Prix: 14,99€

Date de sortie: le 06/01/2017

Extraits:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s