Hedi, on n’emprisonne pas la liberté dans un mariage forcé

À l’heure où les films sur le mariage forcé (vu par le regard d’une épouse contrainte) sortent à foison, « Hedi » innove et varie sur ce sujet en osant s’intéresser au point de vue de… l’époux forcé lui aussi. Ce qui est très intéressant et casse l’image du cinéma tunisien, trop souvent orienté vers les difficultés féminines. Ici, il est donc question du mariage d’un jeune tunisien devant composer avec une mère étouffante mais contraint à la passivité, et donc fidèle à l’image que la société veut de lui.

Hedi est un jeune homme toujours sage, réservé, passionné de dessin, travaillant comme commercial pour une grosse société de voitures, dont la situation économique est très difficile… Alors que sa mère et son frère aîné préparent activement son mariage tel qu’on le lui a imposé, son patron l’envoie à Mahdia à la recherche de nouveaux clients potentiels. Mais Hedi y rencontrera Rim, animatrice dans un hôtel local, dont la liberté le séduit. Pour la première fois, Hedi décidera de prendre sa vie en main, et tombera amoureux…

hedi-ben-attia-majd-mastoura-rym-ben-messaoud-mere

Hedi, c’est un film brut, à cœur ouvert, qui fait du bien dans le paysage du film social traitant de ce sujet dont il faut parler, tant cette pratique ne sonne pas juste. Le long-métrage de Mohamed Ben Attia rappelle qu’il n’y a pas que l’épouse qui peut souffrir de cette situation, l’homme ayant aussi des difficultés à supporter un travail qui l’ennuie, ne souhaitant pas se marier avec une femme (aussi ravissante et gentille soit-elle) qu’il n’aime pas, et fonder une famille…

hedi-ben-attia-majd-mastoura-rym-ben-messaoud-sable

On est complètement touché par la situation dans laquelle se retrouve Hedi, coincé entre deux eaux. L’empathie se ressent fatalement, suite à l’interprétation émouvante de Majd Mastoura, ayant remporté l’Ours d’argent du meilleur acteur lors de la dernière Berlinale. Écorché, contraint, mais ayant soif de liberté et d’épanouissement, Hedi criera son mal-être. Quant à Rim, la jeune animatrice dont Heidi tombera amoureux (interprétée par Rym Ben Messaoud), son personnage va dans son sens, et ne se montre pas tentatrice, mais bien lumineuse, et débordante de vitalité. Pour Hedi, c’est le coup de foudre, presque instantané. Au-delà de ses personnages, « Hedi » n’en oublie pas le contexte économique du pays, indirectement traité à travers ce morceau de vie du personnage principal (difficultés de trouver des clients pour son boulot, hôtels vides, etc.).

hedi-ben-attia-majd-mastoura-rym-ben-messaoud-rencontre

Mis en scène avec simplicité, sans feu d’artifice, et sans bande-originale (ou presque), « Hedi » est un film sur les difficultés rencontrées par les habitants d’un pays en pleine mutation, mais au travers du regard pertinent de ce jeune homme, refusant, malgré le poids familial, de vivre une vie tracée d’avance… Coup de cœur pour ce film où l’homme ose livrer un visage contraire que d’accoutumée et le fait bien.

hedi-ben-attia-majd-mastoura-afficheTitre: Hedi (Un vent de liberté)

Réalisateur: Mohammed Ben Attia

Acteurs: Majd Mastoura, Rym Ben Messaoud, Sabah Bouzouita, Omnia Ben Ghali, Hakim Boumsaoudi

Genre: Drame, Romance

Durée: 1h33

Date de sortie (belge): le 19/10/2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s