Bottes en avant et blouson de cuir, faites place et poussez pas, Miss Harley arrive

Elle est révolue l’époque de Bardot sur sa bécane, Milly Chantilly (l’avatar de Mickaël Roux et Arnaud Poitevin) et Philippe Gürel font place neuve et font émerger une héroïne dont les motards et amateurs de pépettes de Neuvième Art ne vont pas se lasser de sitôt. Elle s’appelle Miss Harley (et oui, c’est la Milly Chantilly de Confessions d’un canard sex-toy) et elle est aussi ravageuse que sa rutilante Street 750.

miss-harley-mickael-roux-philippe-gurel-arnaud-poitevin-entretien
(c) Milly Chantilly-Gürel/Bamboo

Résumé de l’éditeur: « Je n’ai besoin de personne en Harley-Davidson… » ; chantait Bardot avec les mots de Gainsbourg. Miss Harley a fait de ces paroles sa devise. Car du haut de ses 28 piges, Miss harley est une petite nana qui rêve simplement de liberté. Avec sa naïveté elle va découvrir, chambouler les codes et les a priori du monde quasiment masculin des bikers. Elle va plonger dans la Kustom Kulture, le rockabilly, les fifties, le tatouage. Fraîche, souriante (mais pas toujours), libre et rebelle, Miss Harley est un brin de femme pimenté et sans concession. Qui sait, peut être un jour la croiserez-vous sur la route ?

miss-harley-mickael-roux-philippe-gurel-arnaud-poitevin-illustration-philippe-gurel
Annonce de Philippe Gürel

Atout charme au milieu d’une bande de loubards, ne jouez pas à chercher l’erreur: Miss Harley est bien dans son élément. Et si elle peut se targuer d’avoir des courbes avantageuses, elle aime aussi à se mesurer (pas toujours avec succès, gare à la casse) aux virages bien serrés sur sa moto de légende. Car la Miss mange, prie, aime et même vit Harley Davidson. Un rêve qu’elle concrétise vite auprès de la concession la plus proche.

miss-harley-mickael-roux-philippe-gurel-arnaud-poitevin-guepe
(c) Milly Chantilly-Gürel/Bamboo

Miss Harley a de la personnalité, c’est un fait. Petite tornade, il lui faudra bien ça pour résister au sexisme ambiant mais pas bien méchant et de bonne guerre. Dans ce premier tome, le temps est donc aux premiers tours de piste, à la customisation et aux premières confrontations avec les collègues mais aussi… les policiers (dont on se demande encore quelle de qui, entre la moto et la fille, il contrôle le plus la carrosserie). Sans démarrer à plein pot et malgré deux ou trois gags faciles, Miss Harley séduit assez rapidement (faut dire qu’elle sait mettre le paquet) dans des décors à 100 à l’heure (ils doivent en consommer de l’essence, les crayons de Poitevin et Gürel) pour nous emmener dans le monde, moins terrifiant qu’amusant, des bikers. Ça donne même envie de s’y mettre!

miss-harley-mickael-roux-philippe-gurel-arnaud-poitevin-police
(c) Milly Chantilly-Gürel/Bamboo

miss-harley-mickael-roux-philippe-gurel-arnaud-poitevin-couvertureSérie: Miss Harley

Tome: 1

Scénario: Mickaël Roux

Dessin: Philippe Gürel et Arnaud Poitevin (Fb)

Couleurs: Magali Poli-Rivière et Arnaud Poitevin

Genre: Gags, Humour

Éditeur: Bamboo

Nbre de pages: 46

Prix: 10,60€

Date de sortie: le 31/08/2016

Extraits, croquis, rough:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s