Esperanzah! 2016: entre légendes et bougies, des regards sur demain

Ça y est, l’été est enfin là et dans moins d’un mois, l’Abbaye de Floreffe ouvrira ses portes à plusieurs milliers de festivaliers désireux de fêter les 15 ans d’Esperanzah!, ce festival particulier où la musique se mêle au cinéma et aux arts de la rue, le temps d’un week end. Au menu de cet anniversaire, une belle brochette d’artistes venus de tous les horizons pour emmener les festivaliers dans un voyage surprenant et coloré. Éclectisme, engagement et découvertes aux rendez-vous ! Esperanzah!, ce sont les 5, 6 et 7 août prochain, et nous ne manquerions ça pour rien au monde. Pour patienter, voici un aperçu de cette luxuriante programmation qui nous enchante déjà ! 

evenementon999

Vendredi 5 août

Faon Faon (19h45 sur la scène découverte)

Entre hip hop et électro, laissez-vous envoûter par la musique fraîche, moderne et sensible d’Olympia et Fanny. Au travers de leur univers singulier, elle nous emmène en voyage, sans artifice, et c’est magique, tout simplement!

A-Wa (16h sur la scène côté jardin)

Mélangez chants traditionnels et musique contemporaine et vous obtiendrez A-Wa, cette formation composée des soeurs Haim, originaires d’Israël. Idéal pour commencer le festival. Nul doute que leur univers métissé et maîtrisé fera d’elles une des sensations du festival !

FùGù Mango (17h30 sur la scène Côté Cour)

Véritable invitation à une transe endiablée, la formation bruxelloise FùGù Mango risque bien vite de vous emprisonner dans ses filets pour ne plus vous jamais vous lâcher. Leur irrésistible mélange de genres, entre rock tropical, indie pop et rythmes tribaux, fera groover l’Abbaye pour le plus grand plaisir des festivaliers !

Feder (23h45 sur la scène Côté Cour)

C’est en mêlant deep house et pop que Feder a trouvé la recette magique pour enchanter nos oreilles avec des titres tels que « Can’t Get Away » ou « Blind ». Comme son ami The Avener, lui aussi passé par la scène floreffoise l’année passée, il a réussi à toucher un public en squattant les charts des radios. La qualité étant au rendez-vous avec cet artiste français, on ne peut que se demander ce qu’il nous réserve…

Bakermat (1h00 sur la scène côté cour)

On ne le présente plus. Son titre Vandaag résonne encore et toujours dans nos têtes alors que ce jeune dj néerlandais ne cesse d’impressionner le monde électro. Mondialement connu, c’est à Esperanzah! que  Lodewijk Fluttert posera ses valises début août, pour nous faire vibrer au son house mélodique aux sonorités délicieusement jazz.

Deluxe (20h30 sur la scène côté cour)

De l’énergie à revendre c’est ce que Deluxe a à offrir, et ce toujours avec générosité. Cette joyeuse bande de moustachus aux costumes déjantés revient à Esperanzah! pour notre plus grand plaisir !

Et si vous êtes sages, leur technicien lumière sera aussi là!

Emir Kusturica & The No Smoking Orchestra (22h00 sur la Scène Côté Jardin)

Sensation de cette première journée, c’est le grand Emir Kusturica, talentueux artiste aux multiples facettes, qui foulera la scène du jardin avec son orchestre, le No Smoking Orchestra.

Samedi 6 août

Refugees for Refugees (13h00 sur la Scène Côté Jardin)

Résultat de l’engagement de l’ASBL Muziekoublique, Refugees for Refugees réunit un vingtaine de musiciens venus de Syrie, d’Irak, du Pakistan, du Tibet, ayant finalement posé leurs bagages en Belgique. Ils nous proposerons un voyage sincère au cœur de leurs racines.

Calypso Rose (16h sur la Scène Côté Jardin)

À 77 ans, la reine incontestée du Calypso mettra Esperanzah! à ses pieds, prouvant que son règne n’est pas prêt de se terminer. Artiste engagée et attachante, la chanteuse présentera son nouvel album, arrangé par un habitué du festival, Manu Chao.

Ana Tijoux (17h30 Scène Côté Cour)

Après un concert avorté l’année dernière à Esperanzah!, la chanteuse engagée Ana Tijoux revient cette année pour nous faire danser au son de ses musiques tantôt latinos, tantôt funk.

Bigflo et Oli (20h30 sur la Scène Côté Cour)

C’est un duo fraternel et encore juvénile qui a déjà fait ses preuves. Les histoires, ils sont doués pour les raconter, le rap, ils sont nés pour le servir. Ils jouent dans la cour des grands à présent et leur place est méritée !

Rone (00h30 sur la Scène Côté Cour)

Rone c’est un prodige qui parvient à raconter des histoires sans paroles, nous menant dans des lieux lumineux, nous envoûtant par cette sensibilité qui transpire de sa musique. Stellaire et mystérieux, il nous offrira sans aucun doute un moment intense.

Anoushka Shankar (19h sur la scène Côté Jardin)

Fille de l’illustre sitariste Ravi Shankar, demi-sœur de la talentueuse Norah Jones, Anoushka Shankar reste profondément attachée à ses racines et le prouve au travers de ses compositions à la fois traditionnelles et modernes. Engagée pour les réfugiés et les victimes de la guerre, la chanteuse partage avec nous ses sentiments les plus profonds, porteurs d’un message universel plein d’espoir.

Manu Chao La Ventura (22h00 sur la Scène Côté Jardin)

Intiment lié à ce festival dont il fait presque partie des initiateurs, Manu Chao revient pour la troisième fois à Floreffe pour fêter les 15 ans du festival au gré d’un de ces concerts électrisants dont il a le secret !

Dimanche 7 août

Too Many Zooz (17h30 sur la Scène Côté Cour)

Émergeant du métro new-yorkais, les Too Many Zooz sont depuis peu familiers au scènes européennes. Leur style musical brasse un grand nombre de genres allant du hip hop au jazz en passant par la house risque de faire des ravis au sein du public !

Ala.ni (16h00 sur la Scène Côté Jardin)

Née à Londres, Ala.ni et sa voix d’une autre époque se sont forgées au contact d’artistes tels Mary J. Blige, Blur ou encore Damon Albarn. Artistes aux multiples casquettes, la chanteuse se frottera aux festivaliers d’Esperanzah! après avoir conquis la critique avec son album hypnotique « You and I » .

Dub Inc (23h45 sur la Scène Côté Cour)

Indépendant depuis ses premiers balbutiements, Dub Inc a pu se hisser au rang de leader du mouvement reggae made in France ! Cultivant le métissage, qu’ils chantent en français, en anglais, ou en kabyle, ils clament haut et fort leurs messages forts et sincères, avec une énergie incomparable !

Patti Smith (19h sur la Scène Côté Jardin)

Inutile de présenter cette femme mythique, peintre de talent, poète sensible, musicienne ayant donné ses lettres de noblesse au mouvement punk, Patti Smith sera l’artiste incontournable de cette quinzième édition d’Esperanzah!. Cette boulimique d’art nous livrera un concert acoustique unique où la musique se mêlera à la poésie…

Outre ces concerts, les festivaliers pourront profiter également des performances des nombreux artistes de rues présents sur le site du festival comme par exemple ces incontournables Tatoumages venus de très loin pour rendre le monde plus coloré ! Plusieurs films seront également projeté pendant toute la durée du festival, entre autres le célèbre documentaire de Cyril Dion et Mélanie Laurent, Demain, ou encore Diversion, un court-métrage produit par Esperanzah!. Sans oublier le film qui fait se lever les foules (et qui est paradoxalement peut-être passé inaperçu de par chez nous): Merci Patron!

Vous l’aurez compris, le festival qui souffle cette année ces 15 bougies vaut le détour et je ne puis que vous encourager à pénétrer dans ce lieu magique qu’est l’Abbaye de Floreffe pour vibrer, trois jours durant, aux côtés d’artistes tous plus incroyables les uns que les autres ! 

ESPERANZAH_3290189908307904543

Esperanzah! 

du 5 au 7 août à l’Abbaye de Floreffe

Infos et réservation : www.esperanzah.be

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s