Avec l’affolante cover de Niitch, Twin Peaks revient aux affaires avant l’heure

À l’heure où David Lynch prépare mystérieusement le retour de sa série mythique, le groupe wallon Niitch livre une reprise parfaitement envoûtante de Sycamore Trees. Petit budget mais grands moyens créatifs, ce clip est un petit bijou noir dont on ne se lassera pas de sitôt. 

Il y a 25 ans, le 10 juin 1991, le dernier épisode (actuellement, du moins) de Twin Peaks était diffusé en télé, mettant fin à deux saisons riches en suspense et laissant libre cours à un réel culte voué à la série. 25 ans plus tard, personne n’a oublié Twin Peaks et les émotions que cette série emblématique a procurées aux téléspectateurs peu habitués à un tel spectacle.

Et si la série doit faire son (grand) retour en 2017, le groupe Niitch (Matthieu Hendrick, Jean-Philippe Beaufays, Olivier Drèze, Stephan Mossiat et Kevin Cools), basé à Namur, n’a pas voulu attendre pour livrer un hommage totalement maîtrisé à la série qui les fascine toujours autant. Clip tripant et intimiste à l’appui, mélangeant ombre et lumière et renouant avec l’atmosphère énigmatique des épisodes de la série, sans pour autant tomber dans les clichés. L’ensemble filmé par Ludwig Pinchart brille par son professionnalisme. On est loin de s’imaginer que, pourtant, ce clip a été réalisé pour moins de 200€, avec l’apport de bonnes volontés et l’appel à plus d’un ami et l’aide du Service audiovisuel de la Province de Namur.

Le groupe a su se réapproprier et moderniser la chanson Sycamore Trees, popularisée par Jimmy Scott. Fini le jazz, place donc à une interprétation beaucoup plus rock et toute particulière du chanteur Kevin Cools (qui avait participé à The Voice et se fait désormais une terrible réputation avec le groupe Feel, notamment). Et force est de constater que la reprise est approuvée et déjà bien partagée par les fans de Twin Peaks. Jusqu’aux States, berceau des Mystères de Twin Peaks. On attend l’avis de David Lynch, lui aussi musicien à ses heures!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.