Drones: la guerre n’est plus (qu’)un jeu

Les drones nous guettent, ils sont partout. Sur le dernier album de Christophe mais aussi le dernier Muse. Dans les airs pour prendre de magnifiques photos. Dans les films. C’est dire, certains envisagent même ces aigles de la robotique pour remplacer les mortelles motos sur les courses cyclistes! Mais dans la conclusion du diptyque initié par Sylvain Runberg, Stéphane Louis et Véra Daviet, c’est bien de guerre à distance qu’il s’agit. Une guerre à peu de choses près désinhibée et effrayante.

Drones - T.2 - Runberg - Louis - Daviet - Attaque de drones

Dans les mains de Jewel, Louise et Sam, trois pilotes aguerris, les drones de guerre prennent l’apparence de jeux d’enfants. Malgré les déflagrations et le sang qu’ils font couler, ces machines se font boucs émissaires violents entre une Europe bien froide et une guérilla d’inspiration chrétienne qui tente de faire choir le pouvoir autoritaire en place en Chine. Si ce groupe emmené par la charismatique Yun Shao parvenait à ses fins, les intérêts de bon nombre de sociétés européennes délocalisées en souffriraient.

Drones - T.2 - Runberg - Louis - Daviet - Prise d'otages

L’affaire prend encore un tournant plus dramatique quand la grève s’installe dans la société King Ray et que des membres de la direction européenne sont pris en otage. Le dernier round s’amorce et la colère du ciel se prépare, peu importe le nombre d’innocents et de citoyens chinois qu’elle criblera de balles. Jewel, Louise et Sam sont les meilleurs et entendent bien le prouver!

Drones - T.2 - Runberg - Louis - Daviet - Samuet et Seth

Au-delà du trait vif et fun, totalement acquis à sa cause, de Stéphane Louis, qui n’a vraiment rien à envier aux stars des comics, le récit se fait de plus en plus menaçant dans ce deuxième tome, Post-Trauma. Troublant de réalisme dans ses situations, on ose espérer que ce récit de science-fiction restera au stade de fiction et que la science raisonnera ceux (et il y en a déjà, comme en Syrie) qui voudront faire usage des drones en situation de guerre. Car ces monstres que nous décrit Sylvain Runberg n’ont rien à envier aux Cavaliers de l’Apocalypse. Si ce n’est que ces nouveaux cerbères d’une prétendue « démocratie » ont cela d’effrayant qu’ils sont contrôlés par des… humains. Des humains brillants, qui font partie de l’élite, mais font jeu de tout bois, de toutes situations dramatiques.

Drones - T.2 - Runberg - Louis - Daviet - rebelles chinois

Car ce trio renvoie aux oubliettes ce principe Jamesbondien qu’est « Tuer n’est pas jouer ». Leur permis de jouer, ces trois-là l’ont résolument eu dans une pochette surprise, sans aucun encadrement moral et psychologique. Pour preuve, pas conscients d’avoir la soif du sang, nos trois héros (?) sont devenus des addicts et font corps avec leurs machines, quel que soit le poids des innocents qu’ils feront tomber. Détonnant et glaçant, à la fois, qui nous lancine jusque dans nos cauchemars. Et s’ils étaient en train de se matérialiser?

Drones - T.2 - Runberg - Louis - Daviet - Couverture

Titre: DRONES

Tome: 2/2 – Post-Trauma

Scénario: Sylvain Runberg

Dessin: Stéphane Louis (et FB)

Couleurs: Véra Daviet

Genre: Anticipation, Guerre

Éditeur: Le Lombard

Nbre de pages: 48

Prix: 13,99€

Date de sortie: le 01/04/16

Extraits:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s