CRASH: une vi(ll)e sans super-héros, est-ce tenable?

Il n’y a plus de héros au numéro que vous avez demandé. La comparaison avec le téléfilm de Chabartier s’arrête à ce titre pourtant bien représentatif. Bienvenue à Towerville, la métropole d’où les super-héros ont été bannis, proscrits.

Bourhis - Poipoi - CRASH - College reserve aux Super-heros - Planche 1

À force de poursuivre les méchants, les supermen et women avaient aussi pris l’habitude de tout casser. Un peu trop au goût du maire qui les a rangés aux oubliettes jurant haut et fort qu’on n’avait pas besoin de ces mutants pour que règne l’ordre dans sa ville. Une décision brutale mais aussi intéressée: le maire est de mèche avec Katakomb, le vilain à la tête de mort qui vient justement de dynamiter sa cellule. Et celui-ci entend bien rendre quelques menus services bien récompensés au maire. Mais c’est sans compter l’ultime espoir (vous savez, dans ces histoires, il y en a toujours un) donné par le CRASH, le Collège Réservé aux Super-Héros.

Bourhis - Poipoi - CRASH - College reserve aux Super-heros - Mutant

Après des années d’hésitations et de tourmente, de cheminements tout sauf tranquilles (comme en témoignent quelques posts sur le blog du dessinateur), CRASH est enfin disponible. Et dans ce Harry Potter qui a croisé X-Men et Kick-Ass (l’ultra-violence en moins), Hervé Bourhis et Poipoi (alias Jérôme D’Aviau) se sont irrémédiablement trouvés pour proposer une nouvelle vision toute en transgression de l’univers des super-héros avec un zeste de l’esprit Hanna-Barbera. Avant même les héros, ici, c’est la bande-dessinée qui obtient ses super-pouvoirs par quelques jeux efficaces et explosifs de découpage.

Bourhis - Poipoi - CRASH - College reserve aux Super-heros - Katakomb

Sans cartouche, les descriptions sont directement inclues au récit et participent à sa dynamique. Et pendant que nos nouveaux héros tentent de jouer aux osselets et de sauver leur ville, le lecteur (qu’il ait 8 ans ou soit beaucoup plus âgé) y trouve plus que son compte entre rires et parfum de l’aventure qui continuera dans un deuxième tome, en août. Et c’est réjouissant!

Bourhis - Poipoi - CRASH - College reserve aux Super-heros - couverture

Série: C.R.A.S.H.

Tome: 1 – Tsunami City

Scénario: Hervé Bourhis

Dessin: Poipoi

Couleurs: Poipoi, Isabelle Merlet et Élise Dupeyrat

Genre: Aventure, Fantastique, Humour

Éditeur: Casterman

Nbre de pages: 46

Prix: 10,95€

Date de sortie: 09/03/2016

Extraits:

Et pour le plaisir, les recherches et débuts, dès 2012:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s