Les Fréro Delavega en live sur les bancs de l’école

Gagnante d’un concours, Saint-Berthuin accueillait ce lundi le duo populaire des Fréro Delavega. Pour un showcase hystérique devant 900 élèves. 

(Paru initialement sur lavenir.net).

Frero Delavega - showcase Saint Berthuin Malonne (17)

Ils attendaient ce moment depuis novembre lors de l’annonce des résultats du concours de reprises organisés par Radio Contact! Les écoliers de l’Institut Saint-Berthuin n’ont pas été déçus le moins du monde. Ce lundi, c’est sur le coup de 15 heures que deux silhouettes bien connues des adolescents font leur apparition sur la scène du hall sportif. Ils sont beaux, ont deux guitares acoustiques et déjà une panoplie de tubes allant de Sweet Darling au Chant des Sirènes.

Frero Delavega - showcase Saint Berthuin Malonne (5)

Les premières notes résonnent et c’est déjà l’hystérie collective, une jungle de smartphones se tend et les filles crient les noms des deux Fréro Delavega. Les paroles sont connues et reconnues, chantées à l’unisson, pas de doute, Jérémy Frérot et Florian Delavega sont en pays soumis avec bonheur.

Une première d’envergure

Si les deux chanteurs révélés par The Voice se retrouvent pour la première fois devant un public entièrement constitué d’enfants et d’adolescents (de primaires et de rénovées), Saint-Berthuin a du mal à se souvenir qu’un tel événement se soit produit auparavant. «Dans le temps, Jacques Brel était venu. Récemment, il y a eu Mousta Largo, Perry Rose. Mais, c’est vrai que ça fait très longtemps que nous n’avions pas accueilli un tel événement d’envergure. Sinon les Frero Delavega, je les aime depuis que je les ai écoutés hier.» rigole Maryline André. D’autres enseignantes se montrent motivées, et même peut-être plus déchaînées que certains élèves, le charme des deux chanteurs opère partout.

Frero Delavega - showcase Saint Berthuin Malonne (6)

Vladimir est enthousiaste, c’est le tout premier concert qu’il voit de sa vie. À côté, Sara en mangerait: «Ils sont trop beaux. » Un peu plus âgée, Victorine explique les apprécier pour leur naturel. «Ils font moins show-biz que les autres. »

La proximité, avant tout

Mais le meilleur reste encore à venir quand, après une quarantaine de minutes de show, les deux stars annoncent leur intention de terminer ce showcase au milieu de la foule enfantine pour une chanson unplugged, sans micro. Mais pour ça, encore faut-il que le silence se fasse. On en doute et on est surpris, les jeunes groupies s’appliquent, et une reprise de la chanson «Caroline » de Mc Solaar se fait entendre. Nul doute que ce moment suspendu restera longtemps dans les mémoires. Les «Fréro » quittent la scène, on frôle l’émeute mais le bonheur est là, rayonnant sur le visage de ces petits privilégiés.

Quelques photos:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s