La Muerte, faites la mort pas la guerre!

« Moi je veux mourir sur scène », l’air est connu mais sans doute le crédo n’a-t-il jamais été autant assumé qu’avec La Muerte. Originaire de Bruxhell (la face cachée de la capitale belge), ce groupe au rock démoniaque et se définissant comme le chaînon manquant entre Salvador Dali et The Stooges (excusez du peu et j’espère que vous pratiquez le grand écart) n’est pas récent sur la scène belge.

Active de 1983 à 1994, la formation emmenée par Marc du Marais avait été laissée pour morte (quoi de plus normal) pendant près de vingt ans. Mais c’était sans compter la renaissance de La Muerte et un retour tonitruant qui ne vous laissera pas de glace. L’album, que dis-je le double LP live s’intitule « Evil » et voilà que La Muerte a repris la route, la faux et le plaisir jouissif de jouer devant des hordes d’assaillants plus rock’n’roll les uns que les autres.

Evil, c’est le résultat d’une captation réalisée le 7 mars 2015 dans l’arène de l’Ancienne Belgique. La Muerte y faisait son grand retour, en grande pompe et en comptant bien prouver qu’ils n’avaient pas perdu la main et la volonté de nous faire baver devant tant de maestria. D’ailleurs, c’est en pensant fort à un maestro qu’on s’immerge dans cet univers, avec un premier morceau qui sonne comme un hommage à un classique westernien d’Ennio Morricone. On pénètre dans un monde de poussière, un univers où tout se règle aux colts et aux cordes des guitares. Les croque-morts sont là et devinez ce qu’ils enterrent. La morosité!

Mais très vite, on laisse, Ennio, Eastwood et leurs cowboys pour entrer dans la force brutale et implacable de l’univers développé par La Muerte. Le line-up est nouveau (et ahurissant: Marc Du Marais, DeeJ, Michel Kirby de Length of Time et Arkangel, Tino de Martino de Channel Zero et Christian Z) mais rien n’a changé et la cohérence émerge autant que la violence de la voix vociférante de Marc Du Marais. C’est tout juste impressionnant, d’autant plus que les plages sont longues. La Muerte ne vieillit pas, elle bonifie. Et paradoxalement, voilà qui est vivifiant, sidérant et irrémédiable!

La muerte - Evil

Artiste: La Muerte

Album: Evil

Format: Vinyle 2 LP

Label: Mottow Soundz

14 titres

Date de sortie: le 02/11/2015

En concert: 

  • 27/02 Reflektor − Liège, Belgium
  • 10/03 De Kreun − Kortrijk, Belgium
  • 11/03 Het Depot − Leuven, Belgium
  • 12/03 De Casino − Sint Niklaas, Belgium
  • 16/04 Roadburn 2016 – 013 − Tilburg, The Netherlands
  • 16/05 Nuit belge au Botanique – Bruxelles
  • 19/06 Graspop Metal Meeting 2016 − Dessel, Belgium

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s