Carnet rose: la famille Dupuis s’agrandit et Spirou accueille un cousin, Groom

En ce début d’année, Les Éditions Dupuis créent la surprise après avoir fait suspense en ce mois de décembre. Après un teasing de fou furieux annonçant la venue d’un petit nouveau dans le monde des revues de bandes dessinées, voilà le temps de la révélation. Calotté et culotté, avec des ambitions bien placées, le premier numéro de Groom débarque ce 7 janvier, une date forcément emblématique.

(Concours: on vous offre ce numéro qui fait l’événement ici) 

Groom - Spirou - Dupuis - Teaser - Napoléon - Star Wars

Si vous baignez dans le monde des réseaux sociaux et dessinés et que vous vous êtes pris d’amitié avec l’univers du journal de Spirou, vous n’avez pu manqué les énigmatiques annonces de ces derniers jours: des dessins de divers dessinateurs croisant des personnages anachroniques comme un dinosaure à la COP 21 ou un Napoléon aux prises avec des Stormtroopers (incontournables ces derniers temps). Ou même, dans un humour insoutenable, un Spirou torturé et contraint dans un éclat de rire à dire ses quatre vérités entre Volkswagen, Poutine et un Hollande subissant l’affront d’une fiente de pigeon. À travers ces teasers, pêle-mêle, s’assemblent des thèmes d’actualité, et bien informé celui qui pourra dire ce qu’il se mijote dans les cuisines du 52, rue Destrée à Marcinelle. Et cette phrase insoutenable d’impatience: « Bientôt, un nouveau magazine dans l’univers de Spirou. Rendez-vous le 7 janvier !« 

Groom - Spirou - Dupuis - Teaser - Torture

Et sinon, silence radio, à moins d’être dans le secret des dieux audacieux de la BD. Et déjà les fins enquêteurs en herbe de se lancer dans les suppositions, parfois hasardeuses, parfois crédibles. Puis, un mail des gentilles attachées de presse de Dupuis vient lever un bout du voile, avec des extraits de ce nouveau magazine qui entend bien compter. En effet, après le lancement de Méga Spirou en juillet 2014 (une formule best-of du Journal sans réel contenu inédit mais à un prix plus qu’attractif), les Éditions Dupuis innove en proposant Groom. Un magazine qui porte bien son nom tout en conservant sa filiation avec Spirou, cet éternel héros qui, s’il a quitté l’hôtel depuis un moment, reste toujours attaché à son uniforme mémorable et reconnaissable entre tous. Après tout, un groom, c’est l’homme-à-tout-faire des grands hall d’hôtel. Dans ces grands palais de courants d’air, le groom porte les bagages, tient les portes, amène les clients dans leurs chambres, etc., etc. Quand on y pense, le groom est sans doute le plus à même d’entendre les bruits de couloirs, les rumeurs, les infos portées par le bouche-à-oreille. Et, être bien renseigné, c’est bien le but de cette nouvelle revue qui mise autant sur le ludique que sur l’informatif.

Groom - Spirou - Dupuis - Teaser - Migrants - Star Wars

Car si notre petit groom aura sans doute du mal à digérer toutes les infos entendues, pas de craintes à avoir: une équipe de choc constituée d’auteurs de BD parmi les plus doués de leur génération est à pied d’oeuvre pour l’y aider. Car Groom, c’est la liaison des genres, une première dans le monde de la BD pour enfants, un pari sur un avenir où les codes et le langage de la bande dessinée s’efforcent de mieux expliquer l’actualité aux enfants, mais aussi aux grands qui y trouveront leur compte. Le tout dans des histoires d’une ou quelques pages mais toujours avec le cachet du travail bien fait et la volonté d’être précis.
Groom - Spirou - Dupuis - Nob - Migrants

Et, pour ce premier numéro, Groom s’attaque à faire revivre le mieux possible l’année 2015, dans ses réjouissances comme dans ses tragiques événements, dans tous les domaines et aux quatre coins du monde: la crise migratoire, l’Épidémie d’Ebola, Daesh, l’éclipse, Je suis Charlie, les scandales Volkswagen et FIFA, la COP 21 ou encore les grands événements culturels de cette année. Le tout servi par près de 90 auteurs brillants, qu’ils signent régulièrement dans le Journal de Spirou ou pas: Franck Pé, Feroumont, Bercovici, Alfred, Jordi Lafebre, Arthur De Pins, Tome, Tehem, Dan, Nob, Matz, Munuera, Kroll, Soulcié, Collin, Savoia, Zidrou, Cauuet, Lupano,et plein d’autres. Tous se sont prêtés au jeu de l’incursion au coeur de l’actualité et du décryptage, un boulot bien compliqué quand il s’agit d’être concis et de manier autant la créativité que l’aspect le plus informatif qu’il soit. Et pour avoir vu la majeure partie des planches, c’est du travail d’orfèvre qui a été accompli par ses auteurs et tout le comité rédactionnel qui a permis la mise en oeuvre d’un magazine qui risque de compter, parque qu’il est le premier à aborder l’actualité en BD pour les plus jeunes, tout en suivant les traces de pionniers comme XXI et, plus encore, La Revue dessinée. Mais aussi parce qu’il se fait pointu, délicat et érudit, qu’il est simple d’abord sans pour autant jouer la carte de la facilité et du convenu. Enfin, parce qu’il réussit sa mission de divertir.

Groom - Spirou - Dupuis - Teaser - Munuera - Migrants 2

Groom, ce n’est rien de moins qu’un nouveau pas dans un monde de la BD qui n’a cessé de se rapprocher du réel, de l’observer, de voir ce qu’il pouvait lui apporter. Comme si, au fil du temps, elle avait pris conscience que les héros d’hier – qu’ils soient Spirou, Tintin ou tous les autres – pouvaient très bien s’incarner dans notre quotidien, dans un train, dans notre voisinage, partout. Quand elle a pris possession du monde, la bande dessinée a ouvert la porte de tous les possibles. Et ce dans tous les formats: du gag éloigné (toutes les séries qui cartonnent mettant en scène des professions, des pompiers aux geeks) aux histoires aux long cours, des autobiographie en passant par les reportages à la loupe ou par la force du recul, sans oublier non plus les essais et toutes les autres variantes. Groom est dans cette lignée du réel, pile au bon moment et avec un potentiel énorme, bien au-delà des 100 premières pages. Et si après ça, vous n’êtes pas intéressé à l’actualité, on ne peut plus rien faire pour vous.

En attendant, un aperçu du 1er Groom grâce à son site internet… en espérant que vous n’ayez pas peur de l’ascenseur! 

Tout ça en compagnie d’auteurs BD bien connus mais aussi des révélations, tous horizons, panorama: Munuera‬, Yoann, Sylvain Runberg, Fabrice Erre, Frank Pé, Soulcié, Liniers, Nob, Guillaume Bouzard, Javi Rey, Jorge Bernstein, Obion, Philippe Bercovici, Romain Dutreix, Bouletcorp, Pluttark, Nix, Christophe Bataillon, Philippe Tome, Dan Verlinden, Téhem, ‪#‎Zidrou‬,Jean-Philippe Stassen, Isabelle Collombat, Isa, Christian Durieux,Marie Avril illustration/BD, Simon Eddy, scénariste de Bandes Dessinées par les autres, Libon, Yu Du, Jean-David Morvan, Ducoudray, Ulysse Malassagne, Benus, Paul Cauuet, Floris, José Homs, Mathieu Burniat,Josh Neufeld, Chloé Cruchaudet, Benoit Feroumont, Dab’s, Jacques Louis, Lucy Maze, Fabien Vehlmann, Renaud ‪#‎Collin‬, Etienne Lécroart, James, Wandrille, Maria Paz-Matthey, Thomas Priou, Sti, De Thuin,‪#‎Alfred‬ et plein d’autres collaborateurs à ce magnifique premier numéro.

Et un excellent reportage de Télésambre au coeur de la rédac de Marcinelle: http://www.telesambre.be/-groom-un-nouveau-magazine-bd-pour-expliquer-l-actualite_d_16115.html?pasnew=1

Groom - Spirou - Dupuis - CouvertureMagazine: Groom

Numéro: 1

Périodicité: Biannuel

Nbre de pages: 98

Prix: 6,90€

Date de sortie: 07/01/2016

 

 

 

 

 

 

 

Quelques extraits:

 

4 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s