Germain et nous: un pavé de 700 pages pour un des murs de la BD à la belge

Comment aborder l’année BD 2015 sans parler d’un garçon bourré de talents dans bien des domaines qui est seul mais a été dans le vent comme quatre cette année: Frédéric Jannin. Un peu plus rare ces dernières années, l’auteur nous est revenu, tel un frisbee pas vraiment parti loin, en plein dans les zygomatiques pour notre plus grand bonheur. C’est peu dire qu’il a marqué l’année 2015 de son empreinte. De bout en bout, il a été incontestablement présent.

Avec Comment devenir belge d’abord, avec Gilles Dal. Avant de revenir en fanfare, que dis-je, en feu d’artifice depuis septembre avec la (haute) tenue de l’exposition « Jannin et nous, trop de tout » au Musée de la bande dessinée de Bruxelles. Car oui, comme Philippe Geluck, Frédéric Jannin est un touche-à-tout qui a fait ses preuves partout où il est passé, chez les Snuls dans le petit écran, dans la BD mais aussi la musique ou encore la radio. Fred Jannin est un incontournable porteur de sens dans notre si belle belgitude. Et tant qu’à célébrer l’homme exposé, les éditeurs n’ont pas hésité à apporter leur cerise sur le gâteau via des intégrales. Une double chez Le Lombard avec Que du bonheur et un énorme pavé chez Dupuis compilant l’intégrale des aventures de Germain et nous…

PlancheA_3750

C’est celle-là qui nous occupe, rassemblant les inénarrables aventures de Germain… mais aussi et surtout de la boulimique Calorine (comme calorique), du dragueur François-Patrice ou encore du psychiatre vénal Grégor. Et beaucoup d’autres. Le tout commis par Jannin, parfois en compagnie de Thierry Culliford et Sergio Honorez.

photomontage-jannin-cbbd

Un peu héritier de Lagaffe, pull rouge et jeans bleus inusables, cheveux blonds et cet éternel sourire sympathique, on ne vous présente plus Germain. Pas héros pour un sou mais témoin aiguisé et amusé des aventures de ses proches dans un quotidien qui prête à rire, Germain a connu pas moins de quatorze albums (652 planches!) aux frontières de l’autofiction et de la description précise des faits et gestes de ses proches fictionnalisés pour le meilleur et l’humour dans un monde assez rock’n’roll. Comme le contexte d’édition de cette série qui fut chahuté entre le Trombone Illustré de Spirou, (À suivre) et Fluide Glacial. Des épopées comme on n’en voit qu’en BD relatée par Sergio Honorez dans une luxueuse préface, subtilement illustrée et n’évitant pas quelques croustillantes anecdotes.

jannin-spirou-2371-3o9j

Germain, ce sont des gags sociétaux, caustiques, parfois bavards mais empochant toujours un franc sourire à leur lecture. Car Germain et nous, c’est nous et notre société, ce sont nos petits problèmes, les situations où l’on a l’air bien bête, les petits conflits de génération et les contrariétés, les périodes qui rythment une année… La vie, quoi, intemporelle et bien réelle! Pas si loin des héros de Florence Cestac, Germain et nous… est pointu et simple à la fois, résultat d’une efficacité redoutable et d’un entrain à toute épreuve. Et la lecture des 700 pages de cette formidable intégrale (quoiqu’un peu trop petite dans son format) n’ont fait que confirmer tout le bien qu’on en pensait! Indispensable.

À noter que l’exposition « Jannin et nous » se poursuit jusqu’au 6 mars 2016 au Centre Belge de la Bande Dessinée

Fred Jannin - Germain et nous - Intégrale - Couverture

Titre: Germain et nous – L’intégrale

Albums: 1) Qu’est-ce qu’on fait ? – 2) C’est pas bientôt fini, ce silence ? – 3) Vous trouvez ça bon ? – 4) C’est pour la vie? – 5) Les premiers gags… – 6) Qu’attend-on ? – 7) Non mais vous vous rendez compte ? – 8) Mais qu’est-ce qu’il lui faut ? – 9) Vous y croyez vraiment ? – 10) Ça ne vous fait pas peur ? – 11) Ça nous mène où ? – 12) Et ça vaut quoi ? – 13) Il est fou ou il fait le fou ? – 14) Vous n’y pensez pas ? (1990)

Scénario: Frédéric Jannin, Thierry Culliford, Yvan Delporte et Sergio Honorez

Dessin et couleurs: Frédéric Jannin

Genre: Gags, Chronique, Humour

Éditions: Dupuis

Collection: Dupuis Patrimoine

Nbre de pages: 704

Prix: 55€

Extraits:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s