L’homme de la montagne, un roman d’apprentissage impressionnant de maîtrise

1979. Rachel et sa petite soeur Patty vivent dans la banlieue de San Francisco. Alors que Rachel ne jure que par John Travolta et sa collection de vinyls, Patty quant à elle ne vit que pour le basket et les chiens perdus. Mais leur terrain de jeu préféré reste la montagne, celle qui s’étend à perte de vue derrière chez elles, là où elles peuvent jouer aux  » Drôles de dames  » leur série favorite. Jusqu’au jour où un randonneur y découvre le cadavre d’une jeune femme. Le père des fillettes, flic de profession, se voit confier l’affaire. Pour venir en aide à ce papa devenu une star des médias malgré lui et qu’elles ne voient plus beaucoup (divorce oblige), Rachel et Patty décident de mener l’enquête de leur côté. A leurs risques et périls.

Celle que certains surnomment la Françoise Sagan américaine et dont quelques romans ont déjà été porté à l’écran (« Last days of summer », « Prête à tout ») fait à nouveau mouche avec ce roman qui n’est pas à proprement parlé une enquête policière (autant prévenir les fans de polars) mais plutôt une description douce-amère de l’adolescence féminine, ses craintes, ses passions mais aussi ses désillusions. Si il faut trouver un défaut à ce livre on pointera une intrigue sans doute un peu trop prévisible. Mais pas de quoi refuser une balade en montagne en compagnie de Rachel et Patty. A nos risque et périls.

 

9782264065285

Titre  : L’homme de la montagne

Auteur : Joyce Maynard

Genre : Thriller

Editeur : 10/18

Nbr de pages : 360

Date de sortie : 16 septembre 2015

Prix : 8,10€

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.