Zidrou et Berthet ont commis le crime presque parfait: le tien!

C’est une collaboration de haut vol entre deux mastodontes du Neuvième Art qui poursuit la collection/série « Ligne Noire » initiée avec le diptyque Perico. Avec Le crime qui est le tien, Hautière laisse sa place à Zidrou, mais le crayon reste dans les mains de Philippe Berthet pour un polar tendance très 60’s au pays des moutons et surtout des loups ou plutôt des dingos. Bienvenue en Australie, dans ses Nouvelles Galles du Sud, région où le sang ne coule pas moins bien qu’ailleurs.

Le crime qui est le tien - Zidrou - Berthet - moutons

Ainsi, Le crime qui est le tien témoigne d’une histoire de frères. Peut-être frères-ennemis, peut-être s’entendaient-ils, toujours est-il qu’un sordide meurtre les a séparés à jamais. Et aujourd’hui, il n’en reste plus qu’un: Greg Hopper. Un mais pas des moindres: Greg, meurtrier présumé de cette si jolie fille à laquelle il était marié et en fuite depuis ce macabre événement. Sa culpabilité ne fait pas l’ombre d’un doute pour la population de la petite ville de Dubbo City. Le suspect n°1 s’est en tout cas rangé dans une retraite faite d’air pur, de grands espaces et de moutons à faire paître. L’existence y est paisible pour Greg et, de temps en temps, passe Friday (tel un Vendredi de Robinson) pour le tenir au courant des nouvelles d’un monde qui voit notamment des hommes marcher sur la lune.

Le crime qui est le tien - Zidrou - Berthet - Australie

Mais, c’est un brusque coup de théâtre qui vient sortir Greg de sa réserve. Son frère, Ikke, sur son lit de mort, vient de faire une déclaration choc: c’est bien lui qui a tué, 25 ans plus tôt, la si belle Lee Duncan. Avec cette preuve d’innocence, voilà l’exilé de retour à son fief, mais les ennuis ne sont pas terminés. Entre les regards criminels de la population locale, les doux bonbons acidulés à la saveur de la nostalgie, un révérend, un shérif et le fantôme de cette pin-up sublime et assassinée, Greg devra faire son examen de conscience!

Le crime qui est le tien - Zidrou - Berthet - coup de théâtre

Et dire que la vérité est dans le titre et que pendant 62 planches, Zidrou et Berthet (qui collaborent pour la première fois) parviennent à nous emmener sur des chemins de perdition et à faire plus que semer le doute dans nos têtes d’enquêteurs bédéphiles. On appelle ça du génie! Surtout que dessin, scénario mais aussi les fantastiques couleurs (issues d’un autre temps et s’accordant avec l’esprit sixties de l’histoire) de la fidèle Dominique David s’assemblent parfaitement pour donner à cette enquête un rien poisseuse ce goût du polar oublié qu’on aime tant adorer. Un grand et bel hommage à toute une époque qui revit sous nos yeux avec la grâce (et la chaleur aussi) d’une pin-up qu’on n’est pas prêt d’oublier!

Le crime qui est le tien - Zidrou - Berthet - train retour Dubbo

Le crime qui est le tien - Zidrou - Berthet - Couverture

Titre: Le crime qui est le tien

Scénario: Zidrou

Dessin: Philippe Berthet

Couleurs: Dominique David

Genre: Polar, Drame

One Shot

Éditeur: Dargaud

Collection: Ligne Noire

Nbre de pages: 64

Prix: 14,99€

Date de sortie: le 02/10/2015

Extraits:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s