Gérald Genty fait son Mission impossible: « Cinq minutes pour débrancher ma guitare, porter la sono et rebrancher à l’autre endroit »

« Pour l’instant, je ne suis pas Djonny Halliday, donc je réponds vite… » C’est ainsi que Gérald Genty, humble héros porté par les défis en tout genre a accepté de répondre à nos questions! En pleine préparation d’un record aussi improbable que géant (à savoir: donner 36 concerts en 12 heures le 19 août, lire ici), le Belfortain voyageur nous a donné un aperçu de ce dont il était capable, entre bonne répartie et attachant délire.

Bonjour Gérald! Ce record du plus grand nombre de concerts en douze heures, comment vous est-il venu ?

D’un constat : c’est toujours dommage de faire autant de kilomètres pour un seul concert…Alors pourquoi ne pas tenter d’en faire plein ? Et tiens, pourquoi ne  pas tenter le record du monde tant qu’on y est ?

Comment attire-t-on l’attention du Guinness Book ?

Le plus facile est de posséder un tour de biceps de 92 cms. Mais il existe plein de records à battre. Pour pouvoir postuler, il faut remplir certaines conditions. Pour ce record, il faut jouer un minimum de 5 chansons commercialisées et de 2 minutes minimum. Il faut également qu’il y ait une billetterie et un minimum de 10 personnes dans le public

Puis, c’est une idée pas mal pour se promouvoir un peu plus, non ?

Pour la promotion, il existe plusieurs astuces : faire un clip à poil (ça marche mieux quand on est une fille…), faire une chanson en duo avec Dieudonné, s’habiller en femme tout en gardant sa barbe, ou bien donc, tenter un record du monde…

Êtes-vous adepte de ce genre de défi décalé ? Quels sont vos faits d’armes dans le genre ?

L’année dernière , j’ai fait le GR20 en tong, involontairement car j’avais oublié mes chaussures de course dans le coffre de la voiture de mon frère. J’ai joué une compétition de tennis avec des raquettes en bois petit tamis.

Puis, j’ai déjà bu un lait chocolaté avec une boite complète de poudre chocolaté dedans; je suis resté une semaine complète sans faire le changement d’horaire de ma montre; je me suis laissé pousser la barbe pendant trois mois puis, avant de me raser, je me suis fait la moustache et la coupe de cheveux d’Hitler et suis resté ainsi pendant plus de 8 minutes et 26 secondes chez moi, seul.

Pour ces concerts, vous serez seul avec votre guitare ?

Oui. Étrangement, aucun musicien n’était disponible.

Ce record prendra place à Bruxelles, pourquoi ce choix ?

J’habite un village en Vendée de 2000 habitants avec un bar, c’eût été compliqué à réaliser là…

Et comment avez-vous choisi les différents endroits où se tiendront ces mini-concerts ?

Mon label a choisi pour moi. Ils ont essayé de ne pas booker un endroit au nord puis un au sud puis un à l’ouest puis un à l’est. Il a fallu faire un quadrillage intelligent. Les gens de mon label sont très astucieux…Maximum 1 kilomètre entre les lieux, j’ai cinq minutes pour débrancher ma guitare, porter la sono, rebrancher à l’autre endroit…

 Diverses ambiances ?

Oui, ambiance déjeuner à midi, ambiance digestion à 13h30, ambiance sieste à 15h, ambiance goûter à 16h, ambiance apéro à 18h, ambiance repas à 19h, ambiance journal télévisé à 20h, digestion à 20h30, ambiance fatiguée vers 23h puis euphorique à l’approche de minuit.

Forcément, j’imagine que ce record sera aussi celui de la variation. Combien de chansons différentes jouerez-vous ?

J’en travaille une vingtaine en fonction des ambiances susdite.

D’un endroit à l’autre, les concerts seront-ils vraiment différents. Difficile de créer une relation avec un public en pile quinze minutes, non ?

Ce sera une relation forcément particulière, un peu comme celle qui accompagne les coureurs du Tour de France dans les étapes alpestres . À l’image des grimpeurs, j’aurais peu de temps pour serrer des mains, mais le coeur y sera !

Puis, j’imagine qu’au niveau des déplacements d’un lieu à l’autre, il s’agit d’un véritable challenge, non ?

Ce sera sans doute la clé !

Finalement, pour ceux qui ne vous connaissent pas, comment décririez-vous votre musique ?

Je crois que je fais un genre de chanson enfantine adulte. Il y a un coté ludique, bricolé, maladroit.

Qu’y mettez-vous comme ingrédients ?

Rien, ça se mange nature!

Revenons aux origines, qui êtes-vous Gérald Genty et surtout d’où venez-vous ?

Si on remonte vraiment aux origines, je viens du Précambrien, représenté au démarrage par des molécules d’acides nucléiques. C’est au milieu des années 70 du millénaire précédent que j’ai pris la forme que j’ai actuellement. Je suis chanteur professionnel depuis 12 ans, installé sur la côte atlantique.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de faire de la musique ?

L’aspiration de liberté.

 Quel a été le déclic ?

Plusieurs concours de chanson auxquels je me suis inscrit en 2002 et que j’ai , à ma grande surprise, remportés

Quels sont vos « artistes de chevet » ?

Emmanuel Carrere, Philippe Jaenada, Quentin Dupieux, Geluck.

Vous avez toujours votre camping-car ? Racontez-nous son histoire ?

J’en ai eu plusieurs. Le premier m’a accompagné en tournée à mes débuts, un Toyota Lite Ace que j’avais repeint en blanc et bleu, on aurait dit un marchand de glace. J’ai passé de très bons moment, en conduisant et surtout… derrière.

Finalement, vous êtes français mais signé sur un label belge, « 30 février », pourquoi ?

Je suis un artiste INTERNATIONAL ! La classe, quoi!

Ça change les choses ?

Oui. quand mon train arrive à Paris, je ne peux pas rentrer immédiatement dans la maison de disque, je reprends un autre train qui m’emmène à Bruxelles. C’est plus loin.

Seize ans de carrière, déjà, deux albums auto-produits, quatre autres dans une maison de disque, pas mal, non ?

T’as vu ça ? La classe hein ? Et c’est pas fini, j’vais en sortir un autre bientôt !!! Ah ah ah !!!Alors, c’est qui l’boss ?? Hein ? C’est qui ?

Prochains défis ?

Je vais tenter de faire de la confiture de prune jaune en utilisant que des mûres.

Toujours plus de folie ?

Effectivement!

Merci Gérald et bonne réussite!

Pour accompagner Gérald et avoir un bout de vous et de votre témérité dans le Guinness Book, rien de plus simple. Les concerts se dérouleront de midi à minuit dans de nombreux lieux incroyables de Bruxelles, mais aussi sur des scènes du Brussels Summer Festival! Chaque concert durera entre 10 et 15 minutes. Gérald y interprétera des titres de ses albums. Pour assister à l’un ou l’autre concert, vous devrez payer une entrée de 2 euros (frais de billetterie inclues). Si vous souhaitez suivre Gérald sur plusieurs concerts à la fois, n’hésitez pas à prendre contact avec l’équipe de cet événement hors-norme pour vous trouver une solution adéquate! N’hésitez pas aussi à rejoindre l’événement Facebook.

Découvrez le circuit de Gérald!
LIEU ADRESSE HEURE TICKET
12h00
CAFE LA POMPE
Ch. de Waterloo,211
12h15
BOCAGE
Pl. Maurice Van Meenen, 37
12h35
BRASSERIE DE L’UNION
Parvis de St-Gilles, 55
12h50
LIBRE AIR
Parvis de St-Gilles, 26A
13h05
MAISON DU PEUPLE
Parvis de St-Gilles, 37A
13h20
VERSCHUEREN
rue du Fort, 1
13h35
BATEAU IVRE
rue Vanderschrick, 32
13h50
POTEMKINE
Av. de la Porte de Hal, 2
14h10
RENARD NOIR
rue Haute, 233
14h25
LR6
rue Haute, 204
14h40
BROCANTE
rue Blaes, 170
14h55
CHAFF
Pl. du Jeu de Balle 21/22
15h15
BRIGITTINES
Petite rue des Brigittines
15h45
FLORIS BAR>
Impasse de la Fidélité 12
16h00
DELIRIUM
Impasse de la Fidélité 4A
16h25
CAFE LAVA
rue St-Christophe, 20
16h40
MEZZO
Pl. Saint-Géry, 18
16h55
SWAN BAR
Pl. Saint-Géry, 25
17h10
MAPPA MUNDO
rue du Pont de la Carpe, 2/6
17h25
ZEBRA BAR
Pl. Saint-Géry, 33
17h40
ROI DES BELGES
rue Jules Van Praet, 33
17h55
CAFE BIZON
rue du Pont de la Carpe,7
18h10
HOTEL ORTS
rue Auguste Orts, 38
18h25
CAFE KAFKA
rue des Poissonniers, 21
18h40
CLUB LA VILAINE
rue de La Vierge Noire, 10
18h55
MADAME MOUSTACHE
Quai au Bois à Brûler, 5/7
19h10
CHEZ CLAUDE
rue de Flandre, 36
19h25
BARBETON
rue Antoine Dansaert, 114
19h40
BRAVO BAR
rue d’Alost, 7
19h55
WALVIS
rue Antoine Dansaert, 209
20H20
MADAME CHAPEAU
rue du Marché au Charbon, 94
20h35
SOLEIL
rue du Marché au Charbon, 86
20h50
ROCK CLASSIC
rue du Marché au Charbon, 55
21h30
(BSF) BIP
rue Royale, 2/4
x
22h20
BSF MONT DES ARTS
(BSF)Mont des Arts
x
22h50
L’ARCHIDUC
rue Antoine Dansaert, 6
23h30
(BSF)PLACE DU MUSEE
x

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s