Comment naissent les araignées… et s’entremêlent les toiles de la vie (Critique)

À 35 ans, Marion Laurent fêtera bientôt ses dix ans de BD. Et après un passage chez Futuropolis, là voilà chez Casterman avec un road-movie, ou plutôt -comics, choral et urbain, crépusculaire aussi, au nom énigmatique: Comment naissent les araignées. À la croisée des destins, des bonheurs et des drames de la vie.

Comment naissent les araignées Marion Laurent Casterman Planche 1L’Amérique des années 90, tout reste encore à faire. Alice est une jeune étudiante, à la violence refoulée envers une mère trop protectrice et restrictive. « Coupe toi les cheveux comme ça, pose-toi là, ne sors pas« , les directives de sa mère gonflent Alice. Elle n’en peut plus, elle a besoin d’une échappatoire. D’une porte de sortie. Et c’est en Dwight qu’elle la trouve. Dwight, un jeune dessinateur secret qui disparaît un beau jour sans jamais plus donner de nouvelles. Dans ce théâtre affectif, il y a Isadora, qui de sa place dans la rue voit la vie des gens en fonction des pièces jetées et des regards condescendants ou empathiques qu’on lui jette. Isadora a 50 ans bien passé. Autrefois, elle travaillait dans un home. Tyrannisée par sa mère en déclin et tombée dans l’alcool, elle a tout perdu sinon le statut de SDF et une saveur particulière à ausculter la vie.

Comment naissent les araignées Marion Laurent Casterman Billie

Puis, il y a Abigaël surnommée Billie, même âge qu’Alice, qui trouve l’évasion dans les chansons de Michael Jackson et l’oppression dans le comportement d’un frère qui la surveille, l’empêche de voir des garçons et est capable du pire. Un pire banalisé par leur maman et contre lequel Abbie ne peut rien sinon s’écraser. Et s’évader en somnifères. Ces quatre destins vont se croiser, sur une route en voiture, et faire un bout de route ensemble pour poursuivre une quête. Se séparer aussi.

Comment naissent les araignées Marion Laurent Casterman Isadora

Avec Comment naissent les araignées, Marion Laurent signe un beau récit graphique empreint de problématiques contemporaines et de mal-être des jeunes autant que de ceux qui croient avoir raté quelque chose dans leur vie et ne s’en sont pas remis. Sur la route, Marion Laurent entraîne tous ces personnages avec leurs doutes, leurs espoirs, leurs rêves et leurs cauchemars et arrive à créer une tension, une intrigue.

Comment naissent les araignées Marion Laurent Casterman Dwight

Même si cette BD appartient plus au drame qu’au polar, le dessin de Marion Laurent en transpire l’atmosphère. Que va-t-il leur arriver? Tout pourrait arriver d’ailleurs. L’horizon est infini, les décors réduits, seuls les personnages, leur psychologie est importante. Et les changements qu’ils vivront. La rédemption même? Et l’importance de pouvoir rompre le lien avec une famille parfois trop encombrante et décisive, l’importance de « tuer la mère ». Entre obscurité et lumière, ce récit tient la route sans sophistication et nous happe jusqu’à la fin. Et les araignées dans tout ça? Vous verrez.

Comment naissent les araignées Marion Laurent Casterman Everett

Marion Laurent est sur Tumblr et Cargocollective

Comment naissent les araignées Marion Laurent Casterman Couverture

Titre: Comment naissent les araignées?

Scénario et dessin: Marion Laurent

Genre: Drame, Road-comics

One Shot

Couleur

Éditeur: Casterman

Nbre de pages: 160

Prix: 23€

Date de sortie: 25/03/2015

Extraits:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.