Au royaume des Yakusas, l’aveugle est le roi

Article précédemment paru sur Culture Remains

Hier, belle journée de sorties BD, sortait Clan, d’Amazing Améziane. Oui, ce n’est pas facile à prononcer, mais le (grand) bonhomme avait déjà signé, il y a quelques mois, Légal, splendide thriller futuriste dans une France qui aurait légalisé la drogue. On vous en parlait ici. Cette fois, seul au scénario et au dessin, c’est dans le monde des yakusas qu’Amazing nous entraîne. 

Clan Amazing Améziane Le Lombard Saburo

20 mars 2016, Tokyo, Quartier Shinjuku. Cela fait longtemps que la pègre japonaise, les Yakusas de tout horizon et clan ne vit plus des activités « traditionnelles » mafieuses. Non, désormais, les Yakusas ont revêtu les costumes de constructeurs, de boursiers, en prêtant de l’argent, en distribuant des cartes d’accès à des clubs de golf très select. De vrais hommes d’affaires. Pourtant, les sabres ne sont pas rangés pour autant. Jamais loin, les fines lames peuvent surgir à tout moment pour déchaîner des torrents de sang. Et, justement, Saburo, jeune Yakuza déterminé et ambitieux, sent bien que le vent tourne et que le moment est venu de régler un vieux différent avec Kodama, le vieil Obayun, le patron du clan Yamaguchi-Gumi, surpuissant. Et à l’heure où l’étau se ressert dans la nuit tokyoïte, l’issue reste imprévisible. D’autant que Shi, errant aveugle devenu sabreur légendaire, vient de sortir de prison, après 30 ans de détention à l’isolement et en haute sécurité. Un allié de poids pour Kodama?

Clan Amazing Améziane Le Lombard Shi

Un vrai Yakusa, voilà ce qu’est Amazing Améziane, avec un trait prodigieux, aussi précis qu’une lame jaillissante et aussi délicate que tranchante. Il faut dire que ce récit de règlement de compte dans les coins sombres du Japon n’est pas né de la dernière pluie. C’est même l’origine, le récit de jeunesse mûri, le plus abouti aussi. C’est le tout premier scénario écrit par Amazing Améziane et laissé dans le tiroir jusqu’à ce que Le Lombard lui donne le feu vert et lui accorde confiance. Enfin quoique, en 2003, Améziane avait publié Golgoth Aqua Tek chez Nucleus, qui de son propre aveu est Clan 2040, soit la suite du présent ouvrage. Un ouvrage qui surfe sur la variation du mythe cinématographique de Zatoichi, mais ne se perd pas dans sa filiation, son hommage et se donne plus dans la vision personnelle d’Améziane (qui lui-même avait débarqué au pays des estampes, un beau jour de 1995, 24h après l’attentat au gaz sarin dans le métro de la capitale) d’un Japon fantasmé mais aussi dangereux.

Clan Amazing Améziane Le Lombard Photo

Si on ressent l’influence japonaise, ce n’est pas en manga que l’auteur a souhaité décliner son histoire. Mais bien en roman graphique à tendance comics (double-pages, découpage très particulier profitant dans l’entièreté des pages et envoyant valdinguer les cases). Avec l’ombre d’un grand monsieur du format américain, Franck Miller (Daredevil, Batman: The Dark Knight, Sin City, 300) et ça s’en ressent dans les planches ténébreuses, inspirées et terriblement bien séquencées et rythmées.

Clan Amazing Améziane Le Lombard Chute

Et si on regrettera un récit qui nous perd peu à peu par trop de personnages on retiendra ce récit fascinant, tant qu’il est bien impossible de décrocher de la lecture. Un récit qui sait aussi se faire mystérieux en ne disant pas tout de ses personnages, en les prenant en mars 2016 et en ne cherchant pas à expliquer leur vie avant cette date fatidique. Un choix important tant il appuie ce plaisir de lecture saisi à un moment sans besoin de tout expliquer des pourquoi et comment. Bonheur tout de même de retrouver un making of retraçant les 13 ans nécessaires à la réalisation de cette BD et donnant des pistes de compréhension et de… suites? Pourquoi pas, tant Améziane sait rendre riche et passionnant les univers qu’il s’approprie.

Par Alexis Seny

Clan Amazing Améziane Le Lombard Couverture

Titre: Clan

Tome: One-Shot

Scénario et Dessin: Amazing Améziane

Genre: Thriller/ Arts Martiaux/ Polar

Couleur

Éditeur: Le Lombard

Nbre de pages: 96

Prix: 17,95 €

Sortie: le 13 mars 2015

Extraits:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.