Two Gallants, inspiré et déchirant au Botanique

Après plus d’un an d’absence, le duo Adam Stephens et Tyson Vogel était de retour au Botanique pour présenter au public belge leur nouvel album, We  Are Undone, au public belge. Une belle soirée en perspective qui s’est tout de même révélée un peu décevante!

Un concert très prometteur s’annonçait donc sur les planches de l’Orangerie ce lundi 2 mars. Le duo inspiré Two Gallants revenait (enfin) hanter nos scènes. Fervente admiratrice, j’attendais beaucoup de ce concert; pour moi le premier d’un groupe mystique au genre si singulier. Oscillant entre folk et rock, le groupe avait toujours pu séduire par la voix transcendante de son chanteur, mais également par ses textes étonnants et profonds, presque poétiques. Un groupe qui a pris un sacré tournant ces dernières années, proposant des albums plus musclés.

DSCN9797

Musclé, le concert l’était! Un peu trop peut-être? Du côté des musiciens, rien à signaler. Tyson Vogel a joué avec la hargne et la passion qu’on lui connait. Tandis qu’Adam Stephens nous a livré une performance maîtrisée, mais tout de même dérangeante de par ses envolées criardes. Le problème principal venait sans doute du choix des chansons. En effet, le concert est resté cantonné dans le côté rock du groupe, délaissant les mélodies envoûtantes. Une petite déception au final de ne pas avoir vu se glisser dans la tracklist Fly Low Carrion Crow, The Hand That Held Me Down ou une autre composition du même acabit pour rendre la performance un rien plus éclectique.

On attendait une belle envolée dont ils ont le secret et heureusement elle s’est imposée dans les trois derniers morceaux du rappel. Un rappel magistral, divin même. Avec Broken Eyes, Incidental et Waves of Grain Stephens et Vogel m’ont prouvé que les Two Gallants des débuts étaient bel et bien toujours dans la place!

DSCN9799

Mis à part les petites imperfections du concert, Two Gallants a pu conquérir ses fans présents en nombre dans l’Orangerie et venant d’un peu partout, même d’Uruguay! Avec sa classe naturelle le groupe a tout de même convaincu, notamment de par sa passion dévorante. On attend la suite avec impatience!

Par Alizée Seny

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.