Outlander: the story of a lass that is gone…

Il y a quelques mois, la chaîne américaine Starz a pu créé la surprise en propsant une nouvelle série : Outlander. Adaptée de la fabuleuse épopée de Diana Gabaldon, la série a pu s’imposer et surtout convaincre un public qui, après quelques épisodes, à peine était déjà addict.

En 1945, Claire Randall est une jeune infirmière brillante exerçant en Angleterre, séparée de son mari parti combattre. Au sortir de la guerre, c’est avec une grande joie qu’elle retrouve Frank. Mais ce bonheur ne sera que de courte durée… Le couple décide de repartir en voyage de noces en Ecosse pour se retrouver. À Inverness. Mais lors d’une promenade, Claire disparaît mystérieusement sans laisser de trace, laissant son mari désemparé. Elle va se retrouver transportée dans l’Écosse de 1743, au cœur de la rébellion jacobite. Plongée dans une vie qui semble lui échapper, entourée de gens qu’elle ne connait pas, la jeune « Sassenach » va pourtant survivre, notamment grâce à un jeune guerrier Highlander, Jamie, qu’elle va finir par épouser…

Outlander après guerre

Fascinant… C’est le mot qui décrirait le mieux cette aventure extraordinaire… Dès les premières minutes, le spectateur est entraîné dans une histoire pleine d’émotions et de mystères… Deux sentiments renforcés par le générique assez inattendu et particulièrement exaltant de Bear McCreary qui a détourné la séculaire Skye Boat Song pour en créer un nouvel hymne, l’hymne de la série, déjà très apprécié des fans.

Pour les connaisseurs de la série romanesque Le Chardon et le Tartan de Diana Gabaldon, on découvre avec joie la fidélité totale au livre. Certes, ce n’était pas chose simple d’adapter cette épopée longue et pleine de rebondissement, pourtant Ronald D. Moore a relevé le défi et au final sa prise de risque paye. En effet, le résultat est impressionnant. Tant au niveau des décors et des prises de vues incroyables révélant l’Ecosse dans toute sa splendeur, qu’au niveau de l’ambiance globale typique de la série.

OUT-101_20131028_EM-0836.jpg

Point capital dans l’adaptation: les personnages. Ce n’était pas chose aisée de trouver les acteurs pour incarner cette galerie de personnages hauts en couleurs. En effet, Diana Gabaldon a, dans son livre, donné une importance particulière aux deux héros bien entendu, mais autour d’eux gravitent des personnages tout aussi importants à la psychologie très travaillée, comme le mystérieux Dougal MacKenzie, Jonathan Randall ou encore Geillis Duncan. Dans la série, chaque personnage est incarné à la perfection par des acteurs pour la plupart inconnu du petit écran mais au talent retentissant. Le duo Caitriona Balfe et Sam Heughan fonctionne tellement bien que leur alchimie en devient presque palpable. Tobias Menzes est glaçant dans le rôle de Randall. Alors que Graham McTavish porte avec soin la fierté sans borne de Dougal. Et l’on pourrait encore citer de nombreux acteurs comme Lotte Verbeek, merveilleuse actrice néerlandaise, révélée par Borgia. À noter qu’outre l’incarnation remarquable des différents personnages; le travail des acteurs sur les accents est impressionnant. Les dialogues sont proches de la réalité de l’époque, donnant lieu à des échanges succulents !

406267.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Dernier point et non des moindres, le contexte historique de cette histoire sans précédent qui a lui aussi été très travaillé. Un travail qui se ressent d’abord dans les dialogues où se mêlent Gaélique et Anglais, puis directement dans les costumes. Tous les Highlanders arborent fièrement des kilts à motif de tartan, symbole des différents clans, mais également le sporran. On retrouve une grande vraisemblance dans les lieux reconstitués comme Inverness en 1945 et en 1743, Castle Leoch ou encore Fort Williams.

Outlander 2014

Bref, on pourrait en parler encore longtemps, tant cette série est riche, mêlant subtilement histoire, aventure et romance. Avec ses personnages attachants, son contexte historique peu exploité jusqu’à présent, Outlander passionne dès le premier épisode! Sans doute parce qu’elle a le mérite de s’éloigner des genres typiques que l’ont peut retrouver dans le paysage télévisuel actuel. A voir prochainement sur nos écrans…

Par Alizée Seny

481757

Outlander

Créer par Ronald D. Moore, d’après le bestseller international de Diana Gabaldon

Avec: Caitriona Balfe, Sam Heughan, Tobias Menzes, Lotte Verbeek, Graham McTavish

En production

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s