Une déflagration de folie rock’n’roll aux Beautés Soniques

Peu à peu, la dizaine musicale namuroise touche à sa fin. De là à se sentir fatigué? Que nenni, et cette soirée au Grand Manège (qui n’a jamais aussi bien porté son au vu de l’attractivité de l’affiche) a remis les pendules à l’heure et à la bonne humeur, le tout sur ce qui fait de mieux en rock belge. Bref, ça fleurait bon le rock’n’roll

Car oui, la soirée était exclusivement dédiée aux Belges (et même aux Belgians, nous y viendrons). À commencer par le duo Apaches, un Jambois, Julien, et un Waterlootois, David, qui ont semé les premières folies blues et rock de la soirée avec guitare et batterie puissantes. Comme une colère d’indiens spoliés. Une réjouissante entrée en matière, autant pour le public que pour le groupe lui-même:

https://soundcloud.com/limite-limite/interview-de-the-apaches-beautes-soniques-2014

Après quoi, c’est les moins sérieux mais tout aussi performant Mountain Bike qui ont poursuivi la fête namuroise au rock belge. Simplement vêtus d’une vareuse de basket (et d’un slip, quand même, comme s’ils étaient Écossais, certains ont vérifié!) et pratiquant un rock garage assez rétro mais aussi très personnalisé! Mieux qu’une gifle, une rafale de bonnes vibrations. En plus, le groupe avait à coeur de venir à Namur, Kinkle, June Moan, Billy Joe et Nerveux l’expliquent autour d’un frugal repas au saucisson et au gouda, avec même quelques mots de Balavoine et une bonne dose de second-degré:

https://soundcloud.com/limite-limite/si-les-gens-veulent-monter-sur-la-scene-et-foutre-le-bordel-quils-viennent-cest-avec-plaisir

Et puis, il y a ceux qu’on attendait par dessus tout, convaincu qu’ils allaient repousser une nouvelle fois les limites de la « déjanté-attitude » (ça fait presque 15 ans que ça dure!): les Belgians. Le nom de substitution de The Experimental Tropic Blues Band, le temps d’un projet. Et quel projet! Jamais, nous n’avions vu pareil spectacle mettant un point d’honneur à la perfection entre des vidéos (une compilation absolument dingues d’archives de la RTBF), une interaction inattendue avec le public (nous n’en dirons pas plus pour préserver la surprise) et des chansons toujours plus jouissive, entre rock et punk, entre hommage (irré)vérencieux (sublime introduction de Toots Thielemans, un Plastic Bertrand en pleine autodérision, etc.) et moment de réel suspension de la démocratie au profit d’une fête bienvenue. Plus que le clou de cette soirée, une communion surréaliste prônant et prouvant l’esprit belge! Pourtant, tout est parti d’un concert qui ne devait être qu’un one-shot, c’est ce que nous a expliqué Boogie Snake.

https://soundcloud.com/limite-limite/interview-de-boogie-snake-de-the-belgians-beautes-soniques-2014

Apaches sur Bandcamp et Facebook

Mountain Bike, Premier album, Humpty Dumpty Records (la review suivra) et sur Facebook

The Experimental Tropic Blues Band, The Belgians, Jaune Orange et sur Facebook 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.