Little x Monkeys, les bonheurs de prendre le bien aux racines

Banjo, mandoline et harmonica ne sont pas les instruments les plus courant dans la capitale wallonne. Pourtant, Little x Monkeys en a fait sa force: bienvenue à Namur en Bayou. Un voyage sans peine au gré de la très plaisante voix de Marjorie Piret (qui n’a rien à envier aux grandes voix du genre). Et il faut dire que leur récent concert au festival Espéranzah nous avait donné toutes les envies de découvrir le premier album du plus louisiannais des groupes belges.
Mystic River est sorti et ne déçoit absolument pas. Que du contraire, le résultat est à encenser!

La première crainte liée à ce type d’exercice est très vite écartée: chaque morceau a son identité, on est pas dans le traditionnel redondant comme on peut le trouver sur bien des albums. Endiablés par les âmes et les vaudous, par l’esprit des rivières lointaines, mais à proximité  musicale, Mystic River se tient tout au long des dix titres riches et ne laissant aucun répit d’un univers puissant. Les textes sont courts et parlent des croyances, de la mère Louisiane (I’ve been crying about dreaming about you girl) et de la roue impénitente.

Qu’elle nous mène dans l’ambiance d’un saloon ou Up in the sky, l’envie nous saisit, furieuse, pantin de cette musique chérie et qui raconte tant de choses. À noter, une interprétations très personnelle et méconnaissable de Pumped up kicks de Foster the people dans une version inspirée et valant l’originale! Mystic River est un vrai bel album à écouter inlassablement. Car le bien aussi se prend à la racine, aux… roots.

17/20

Little x Monkeys, Mystic River, chez Sky my husband et Notger Music

Sur Deezer, Itunes et Bandcamp, sur Facebook

En concert: – les 15 et 16 novembre au Lotto Mons Expo dans le cadre des Media Days

– le 22 novembre au Mediamarkt de Liège

– le 28 novembre aux Nuits du Paradoxe à L’an Vert à Liège

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.