The Acid, une plongée dans une transe fascinante…

Réunissant les trois producteurs les plus en vue du moment, à savoir Ry X, Adam Freeland et Steve Nalepa, The Acid revient cette année avec un premier album, dans la lignée de leur EP éponyme, sorti il y a plus d’un an et composé en neuf jours à peine! Subtil mélange de mélodies épurées et de beats violents, Liminal a de quoi faire voyager dans un univers musical singulier qui ne rappelle rien de connu.

C’est avec douceur que l’album s’ouvre à nous. Aussitôt, l’on est emporté dans le tourbillon doucereux de la voix de l’Australien Ry X. Animal fixe déjà le décor : on est en train de découvrir un univers musical inconnu où électro rime avec harmonie.

https://soundcloud.com/the-acid-sounds/the-acid-animal?in=the-acid-sounds/sets/liminal

Très vite, les morceaux s’enchaînent, voyageant avec finesse entre différents styles : du folk au psyché en passant par la pop, le groupe teste diverses ambiances, sans jamais vraiment prendre racine. C’est justement cela qui fait la richesse et la réussite de l’album.

Leur électro se trouve véritablement sublimé par les guitares fiévreuses, les sons insolites (de métal entre autres) et les beats viscéraux. L’émotion est au rendez-vous. Certains morceaux comme Red ou Tumbling Lights provoquent une transe euphorique en transcendant tous les codes sur leur passage. Leur musique, au pouvoir de suggestion important traverse des contrées musicales, jusque là inexplorées, pour abandonner son auditeur, après onze morceaux, chancelant, ne sachant que penser de cet album étonnant et puissant. Une chose est sûre, The Acid est une expérience musicale à vivre, un voyage chimérique…

15/20

Liminal, The Acid, Infectious




Par LilySeny






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.