La Mondaine de Zidrou et Lafebre, plus ébouriffant, tu « moeurs »

Couvertures rouge et noire, sur lesquelles traînent un vélo nazi et une panthère. Pas de doute, on ne pouvait plus classe pour ce diptyque de Zidrou (Tamara, L’élève Ducobu, Les Crannibales) et la révélation (pour moi) Jordi Lafebre s’inspirant de l’histoire de la Mondaine.

3102626247

La mondaine! Ainsi désignait-on la brigade des mœurs ou, plus officiellement encore, la brigade de répression du proxénétisme de la Police de France. La Mondaine, c’est le nom que cette brigade gardera de 1901 à 1914 et de 1930 à 1975. Et c’est précisément cette seconde période qui a nourri l’imagination d’un Zidrou très en forme pour écrire ces deux tomes de La Mondaine.

itwmondaine5

S’attachant au destin de l’inspecteur Aimé Louzeau, fils d’un pasteur ayant renié religion et raison, de son entrée surréaliste dans les bâtiments de la brigade en 1937 à la fin d’une guerre tumultueuse en avril 1944, La Mondaine suivra ses aventures de la naïveté aux premières planques, de la découverte des plaisirs de la chair et de l’amour à la cruelle rafle du Vél d’Hiv. Le tout sur fond de vélo et de l’insouciance des quartiers chauds de Paris. Paris où « il faut toujours qu’ils vous tombe quelque chose dessus », comme un credo, de la pluie à la grêle en passant par les coups du sort et les bombes de la libération.

f7664060cc52bc6f3d620bcedc94a4b6-1391500042

Entre les nombreux flash-backs et des personnages très typés, la Mondaine est un réel voyage dans le temps qui fait sienne la richesse et la complexité d’une époque. On a rarement ce sentiment à travers une BD (ne disposant que du dessin et de la narration pour nous emballer), d’être témoin de cette histoire, de la vivre comme un spectateur impuissant. L’alchimie entre les (bons) mots de Zidrou et le graphisme ébouriffant et vivifiant de Jordi Lafebre n’y est pas étrangère. Jordi Lafebre, que je découvre sur cette oeuvre, est un prodige. Qui, non seulement, réussit à capter et rendre l’ambiance d’une époque mais aussi à lui donner vie: dans ses courses de vélo fantastiques (on pense vaguement aux Triplettes de Belleville, dans les interrogatoires violents de dandys et proxénètes; dans l’amour aussi dans un jeu d’ombre magnifique.

DSCN1226

Du découpage à la colorisation, en passant par les dialogues plein d’humour, la richesse est totale dans ce témoignage d’une époque malade et piégée, peu à peu, par l’arrivée du nazisme. Si le premier tome est parfois maladroit, le scénario intelligent de Zidrou, évite tout manichéisme (y compris dans le chef du héros qui fera des choix inacceptables). Et, s’il n’entre pas dans les détails de la rafle, livre un constat horrible sur la manière dont elle s’est opérée et dont les hommes collaborateurs de près ou de loin s’en remettront. Entre débordements sexuels et historiques, les deux tomes de La Mondaine sont tour à tour sans appel, hilarant, terrifiant aussi. Deux ouvrages incontournables!

17/20

Jordi Lafebre et Zidrou, La Mondaine, Tome 1 et tome 2/2, Dargaud, 14,99€ 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.