Il faudra compter avec le Pierre K. Band!

S’il y a bien un album qui n’est pas encore sorti (officiellement du moins, puisque prévu pour la release party du 2 octobre qui s’annonce dantesque) mais qui fait déjà énormément parler de lui (un des meilleurs albums du mois selon l’IBBA en Grande-Bretagne ou dans les playlists du de la Kc Radio Europa, excusez du peu!). Et pourtant, c’est un petit belge, liégeois de surcroît, du nom de Pierre Kasprzyk qui est l’auteur de cette performance avec le Pierre K. Band et son premier album/E.P.: 6 pistes pour 29 minutes de plaisir auditif, voire d’orgasme musical. À 34 ans, Pierre Kasprzyk n’est peut-être pas un vieux de la vieille pourtant il manie la guitare depuis plus de 20 ans et a été bercé par les plus grands groupes de rock et de blues; c’est dire s’il sait y faire.

10414616_534325686671813_4824851444648397605_n

Car, toutes guitares sorties, ce Pierre K. Band ne fait pas dans la dentelle, avec un blues-rock direct, frontal et sans ambages. Dès la première note du premier titre Troubles on my mind (qui donne également son titre au disque), on est embarqué dans un voyage à travers riffs de guitares scintillantes et nerveuses et solos bien menés, une batterie bien sentie et une voix qui chante « Everything is alright« . Et c’est même mieux que ça!

Cette voix est peu commune et sans les rocailles si présentes dans beaucoup de voix cassées de rockeurs. Passée la surprise, on s’aperçoit très vite que cette voix est un des nombreux points forts de cet opus, et quand elle parle de Memphis pour casser la machine à sous, qu’est-ce qu’on y croit. Mais dans ce monde de gentilles brutes, il y a aussi My lady, un titre ample (de plus de huit minutes) qui n’a rien à envier aux plus grands bluesmen et rivalise même avec eux tout en les convoquant et en leur rendant un hommage parfait.

Et finalement, le mieux est que ce debut album est du même acabit cumulant pièces maîtresses sans faiblir et donnant le goût de l’Amérique dans tout sa splendeur bluesy à l’auditeur sans négliger pour autant les balades (le sublime Island of peace qui me fait penser un peu aux Eagles) et . Pierre K Band livre une première oeuvre puissante et intemporelle, déjà incontournable!

À découvrir, donc, la release party aura lieu le 2 octobre au Live Club à Liège (13 rue Roture) à 20h, PAF: 8€.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.