Avec l’Illustre Théâtre, Le Magic Land rend hommage à Molière de la plus belle des manière, avec humour et respect

C’est parti, Le Magic Land Théâtre a lancé sa tournée d’été qui affiche pour le moment environ une bonne quarantaine de dates et un choix de cinq spectacles différents. Ce vendredi la troupe était présente sur le site de Sortilège à Neder-Over-Heembeek pour la première d’une nouvelle création consacrée à Molière et intitulée « L’Illustre Théâtre ».

En cette belle année 2022, nous fêtons  les 400 ans de la naissance de Jean-Baptiste Poquelin dit Molière !

C’était l’occasion rêvée pour Le Magic Land Théâtre de se replonger dans l’œuvre de ce géant, et dans l’ambiance de la troupe qu’il créa alors avec Madeleine Béjart, sa compagne.

(c) Jean-Pierre Vanderlinden

A l’époque théâtre signifiait troupe, et troupe signifiait théâtre. Et c’est une troupe que Molière dirigea avec Madeleine Béjart, une véritable troupe, avec ses brillances et ses doutes, ses atermoiements et ses succès ! Le parallèle avec Le Magic Land Théâtre était trop évident pour que Patrick Chaboud ne fête pas cet anniversaire à sa manière .

(c) Jean-Pierre Vanderlinden

Nous assistons donc à la  répétition d’un spectacle inédit de Molière . Les comédiens ont dressé des tréteaux qui ressemblent furieusement à ceux de l’illustre théâtre de Jean-Baptiste Poquelin. Comme Patrick Chaboud s’autorise à réinventer toute chose, il imagine cette fois que le grand dramaturge ait écrit une pièce jamais publiée, et donc jamais parvenue jusqu’à nous car à l’époque on jouait pour les riches et on ne conservait pas les textes.

(c) Jean-Pierre Vanderlinden

Oser inventer une pièce que Molière aurait pu écrire pourrait paraitre un outrage, mais c’est au contraire un hommage à celui qui est pour bon nombre de comédiens une immense source d’inspiration.

(c) Jean-Pierre Vanderlinden

Ce que nous enseigne le théâtre de Molière c’est qu’iI faut pouvoir rire de tout et de tous pour que la vie ne soit qu’un grand théâtre et que le monde soit un terrain de jeu sans fin ! En ce temps-là, rares étaient ceux qui osaient défier l’autorité et se moquer des puissants, des médecins, des savants… Molière ne se gêna pas pour le faire et il en fit même une marque de fabrique !

(c) Jean-Pierre Vanderlinden

Pour cette première on sentait les comédiens quelque peu tendus avant le spectacle, mais dès l’entame de la pièce toutes les craintes se sont dissipées et les rires ont fusé de part et d’autre du public. Car avec « l’Illustre Théâtre » on rit beaucoup mais jamais on ne se moque. On ressent l’amour que Patrick Chaboud a pour Molière et son oeuvre, mais l’auteur ne se refait pas, et cette farce loufoque et tendre s’inscrit dans la droite ligne de ce que Le Magic Land nous propose depuis des décennies: des spectacles divertissants qui ne sont jamais dénué d’intelligence.

(c) Jean-Pierre Vanderlinden

Plusieurs passages de la pièce sont en alexandrins, clin d’oeil littéraire, dont il est inutile de rappeler à quel point le dramaturge Molière savait recourir aux ressorts de l’alexandrin, forme de la versification classique par excellence.

Chaboud s’en amuse, mais respecte le maître et son style qui donne ainsi tout son sens au paradoxe de l’alexandrin qui parvient à condenser une pensée complexe en un espace fort restreint.

(c) Jean-Pierre Vanderlinden

C’est Michael Manconi qui campe Molière avec tout le talent qu’on lui connait, et cette espièglerie dans le regard qui n’appartient qu’à lui. Juan Marquez Garcia est lui aussi formidable de drôlerie ( la scène du mariage qui clôture la pièce est irrésistible). Et puis il y a les trois comédiennes Amélie Segers, Stéfania Greco, et Anne-Isabelle Justens, ravissantes et parfaites dans leurs rôles respectifs non dénués d’humour et de charme.

(c) Jean-Pierre Vanderlinden

L’Illustre Théâtre ravive en nous le plaisir parfois oublié du théâtre de rue populaire, qui fut celui de Molière bien avant que ce génie de la littérature n’écrive ses lettres de noblesse et trouve la reconnaissance qu’on lui connait et devienne un des piliers de l’enseignement littéraire en France.

Son oeuvre exceptionnelle continue toujours aujourd’hui de remporter un vif succès en France et dans le monde entier, et reste l’une des références de la littérature universelle.

(c) Jean-Pierre Vanderlinden

Avant de pouvoir assister à « L’Illustre Théâtre » en salle avec un décor plus complexe à la rentrée au Magic Land Théâtre, courrez voir cette version en plein air qui tient toutes ses promesses, et vous donnera peut être l’envie d’aller applaudir lorsque l’occasion se présentera un des multiples chefs-d’oeuvre originaux du maître.

Jean-Pierre Vanderlinden

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.