La neige, pas en poudre, n’a pas refréné les ardeurs rock des fans de Motorhead et, forcément, de Phil Campbell and The Bastard Sons au Muziekodroom

Après un concert au Magasin 4 en octobre 2016 qui nous avait un peu laissé sur notre faim, Phil Campbell & The Bastard Sons étaient de retour en Belgique, ce 2 mars au Muziekodroom de Hasselt. Hélas une météo hivernale neigeuse et compliquée a eu raison de beaucoup de fans qui ont finalement décidé de ne pas prendre la route, néanmoins le gros des troupes était présent pour réserver un accueil plus que chaleureux à l’ancien gratteux de Motörhead.

© Jean-Pierre Vanderlinden

Dès qu’il neige un peu en Belgique, c’est le chaos général. Certains spectateurs sont arrivés en cours de show après avoir mis plus de cinq heures pour rallier la salle de concert ! Alors, quand on vous dit que les fans de Motörhead sont parmi les plus fidèles, ce n’est pas une légende.

© Jean-Pierre Vanderlinden

Impossible de vous parler de la première partie, car je n’ai pu rallier le temple qu’environ vingt minutes avant le début du set de Phil Campbell & The Bastard Sons, juste à temps pour assister à un concert de haut vol, bien plus maitrisé que lors de leur prestation au Magasin 4. Le nouvel album The Age of Absurdity sorti chez Nuclear Blast est une bombe rock, et ça se ressent de suite sur scène. Énergie débordante, riffs incendiaires, bonne humeur communicative, le Phil et ses fistons prennent du bon temps et mouillent la chemise ; même Neil Starr, le chanteur, parfois décrié par certains, assure bien mieux aujourd’hui.

© Jean-Pierre Vanderlinden

Sur dix neuf titres interprétés ce soir on en retrouve neuf de Motörhead, un de Hawkwind, la reprise habituelle du « Heroes » de Bowie et le reste de compos originales vachement bien torchées. Pour les moments forts on citera « Deaf Forever », « Welcome to Hell », un « Ace of Spades » tonitruant, et quatre titres en rappel dont un  » Going to Brazil  » ravageur en clôture des festivités devant un public aux anges.

© Jean-Pierre Vanderlinden

Motörhead n’est plus, mais le groupe et sa figure de proue, Lemmy Kilmister, resteront toujours présents dans nos coeurs de headbangers. Pour la scène, il nous reste Phil et ses fils de salaud, pas de crainte à avoir, amis métalleux, la relève est assurée !

Jean-Pierre Vanderlinden

Setlist :

* Big Mouth
* Deaf Forever 
(Motörhead cover)
* Freakshow
* Rock Out 
(Motörhead cover)
* Cradle To The Grave 
(Motörhead cover)
* Welcome to Hell
* Take Aim
* Born to Raise Hell 
(Motörhead cover)
* Get On Your Knees
* R.A.M.O.N.E.S. 
(Motörhead cover)
* Ringleader
* Dark Days
* Silver Machine 
(Hawkwind cover)
* Ace of Spades 
(Motörhead cover)
* High Rule
Encore:
* Just ‘Cos You’ve Got The Power 
(Motörhead cover)
* Rock ‘n’ Roll 
(Motörhead cover)
* Heroes 
(David Bowie cover)
* Going to Brazil 
(Motörhead cover)

Le concert en images…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.