Du pain et des jeux entre Bourreau et Bouffon, que demande la plèbe ?

Avec leur premier tome du Bourreau, quelque part entre Victor Hugo et le combat du bien et du mal façon « super-héros américains », l’équipe emmenée par Mathieu Gabella et Julien Carette nous avait pris au jeu de ce piège fantastique et médiéval qui se refermait sur les criminels parisiens. Mais si, dans cette mission divine, le bourreau s’était trompé et avait tué un innocent. Les certitudes se déglinguent d’autant plus qu’un Bouffon sorti d’on ne sait où risque bien de mettre en doute sa suprématie d’exécuteur. Place aux Mascarades.

À lire aussi | Le Bourreau, duel magique et fratricide au pied de Notre-Dame de Paris

Illustration © Julien Carette

Résumé de l’éditeur : Le Bourreau n’est plus le seul capable de miracles à Paris. Un mystérieux saltimbanque a fait son apparition, redonnant espoir aux Parisiens. Le Parlement a ordonné son arrestation, mais l’exécuteur est obsédé par cet enfant que le Bouffon a sauvé, et par l’étrange cave qu’il a découverte… Curieusement, les nobles sont déterminés à l’empêcher de fouiller dans cette direction. Le Bouffon, l’enfant miraculé, les nobles… Tout est lié, il le sent, mais par quoi ?

© Gabella/Carette

Mûri dans le sens du sacrifice et dans le souvenir ensanglanté de ce qui arrive aux bourreaux qui ne suivent pas la loi divine, voilà que notre Bourreau doit désormais faire face à des doutes coriaces qui risquent bien de l’ébranler, tout invincible soit-il. Pourtant, au vu de son don, identifier les criminels les plus saugrenus de la Ville pour ensuite les convoquer dans un piège à souris imparable, cela n’avait rien de sorcier (enfin si, un peu). Mais l’indétrônable Bourreau, que tout Parigot qui ne serait pas droit dans ses bottes et aurait déjà versé le sang se doit de craindre, pourrait bien avoir failli, induit en erreur par son propre allié, son… Don.

© Gabella/Carette/Benoit

Et si l’Exécuteur doit comprendre et expier son erreur, son temps est compté. Un Bouffon vient jouer les trouble-fêtes pour mieux tourner en ridicule le taulier sanctionnateur et le déstabiliser. Car, oui, le Bourreau doit l’admettre : il n’est plus l’exception, le seul être à posséder ce pouvoir de vie et de mort, d’immortalité… Pire, le Bouffon semble bien lui être supérieur en diable et pourrait bien le tuer.

© Gabella/Carette/Benoit

C’est sûr, il n’est jamais évident de mettre en oeuvre une histoire se déroulant à la fois dans les flashbacks et le présent. Tout comme il n’est pas évident non plus de sortir des sentiers et les schémas battus et rabattus par les enquêtes plus ou moins médiévales. Avec le Bourreau, c’est jour de promo, puisque les deux aspects sont bien inhérents à cette trilogie (pour commencer ? car on n’ose croire que les auteurs auront tout exploité en trois albums) et qu’en plus ils se mettent en place de manière géniale.

© Gabella/Carette/Benoit

C’est vrai que ce n’est pas tous les jours qu’on a affaire à un super-héros moyenâgeux qui survole les toits avec une légèreté qui n’a d’égale que la dureté de ses sanctions. Mais quand on escalade les murs de la Ville qui n’est pas lumière, la chute peut survenir à tout moment… mais pas dans ce deuxième tome. Habiles équilibristes, Mathieu Gabella et Julien Carette (aidé par une armada d’artistes : Sylvain Guinebaud au storyboard, Jérôme Benoit pour les décors, Simon Champelovier aux couleurs souvent ombragées, le trio Didier Poli – Jérôme Benoit – Lou à la couverture, le tout sous la coordination de Nautilius Studio) ne flanchent pas et continuent sur l’excellente lancée du premier tome, éclairant un peu les zones d’ombre sans trop en dévoiler. De quoi préparer une voie royale au troisième tome.

Série : Le bourreau

Tome : 2 – Mascarades

Scénario: Mathieu Gabella

Storyboard: Sylvain Guinebaud

Dessin: Julien Carette

Décors: Jérôme Benoit

Couleurs: Simon Champelovier

Couverture: Didier Poli, Jérôme Benoit et Lou

Coordination artistique: Nautilus Studio

Genre: Fantastique, Thriller, Cape et épée

Éditeur: Delcourt

Collection: Terres de légende

Nbre de pages: 56

Prix: 14,95€

Date de sortie: le 05/04/2017

Extraits:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s