Mephisto de Thierry Debroux, adaptation diaboliquement burlesque, lyrique et déroutante du Faust de Goethe

Méphisto est une création mondiale, signée Thierry Debroux d’après Goethe et jouée au Théâtre Royal du Parc. C’est Guy Pion qui incarne un metteur en scène fou et désenchanté qui va monter Faust de Goethe. Il lui faut donc auditionner six comédiennes afin d’en choisir une pour incarner Méphisto. Le diable fait alors son apparition et lui propose un pacte qui lui apportera  gloire et reconnaissance. Mais tout a un prix…

Méphisto est une pièce passionnante et moderne qui allie burlesque, lyrisme et tragédie, saupoudrée de quelques pincées de comédie musicale. Durant 1h40 sans entracte on se laisse porter par l’histoire et on est séduit, car, au final, tout est étonnant dans ce spectacle : la mise en scène inventive et inattendue, les lumières, les décors envoûtants, sans oublier bien sûr le jeu exceptionnel des acteurs.

Guy Pion n’a plus rien à prouver en tant qu’acteur et se montre magistral dans ce rôle étonnant du directeur de théâtre, mais la vraie découverte de la pièce c’est ce jeune comédien qu’est Fabian Finkels qui incarne un Méphisto diabolique – c’est le cas de le dire – manipulateur et séducteur.  Il est formidable !

Au terme d’un voyage interpellant et jouissif, la pièce s’offre aussi un final très réussi mettant en scène l’arbre de Goethe, celui au pied duquel le poète et dramaturge s’installait et méditait lors de ses promenades régulières dans la forêt d’Ettersberg et qui est devenu un symbole du romantisme allemand. Car c’est dans cette forêt-là que les nazis construisirent le camp de Buchenwald de sinistre mémoire, après avoir abattu une bonne partie de celle-ci mais en épargnant l’arbre par peur d’une malédiction qui s’abattrait sur l’Allemagne.

Cet arbre représente donc le pire et le meilleur de l’Allemagne.

Méphisto est un spectacle déroutant, fascinant, intelligent et souvent drôle qui vous fera passer une excellente soirée théâtrale. Alors, diable, courez-y vous ne regretterez pas le voyage ! Il reste 4 jours de représentation ces 29, 30 et 31 mars et 1er avril, il n’est donc pas trop tard.

MÉPHISTO de Thierry Debroux d’après Goethe au Théâtre Royal du Parc

Coproduction : Théâtre de l’Eveil / Théâtre Royal du Parc / Compagnie Pop-Up
avec la collaboration du Centre des Arts Scéniques

Avec :

Guy PION
Béatrix FERAUGE
Anouchka VINGTIER
Mireille BAILLY
Fabian FINKELS
Birsen GULSU
Chloé WINKEL
Colline LIBON
Elisabeth KARLIK

Conception artistique et réalisation :

Axel DE BOOSERÉ et Maggy JACOT

Assistanat mise en scène et chorégraphie :
Darren ROSS

Lumières :
Gérard MARAITE

Décor sonore :
François JOINVILLE

Maquillages, coiffures et masques
Urteza DA FONSECA

Musique de :
(originale ) Pascal CHARPENTIER
Durée :
1h40 sans entracte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s