L’érection, derniers actes : certains l’aiment chaud, d’autres carrément… froid

Florent voulait une nuit diabolique. Léa en a décidé ainsi mais pas forcément dans le sens que Florent l’espérait. Dans ce deuxième et ces derniers actes de l’Érection, Jim, Lounis Chabane et Dephine sont toujours en forme pour mettre du piment dans la vie de ce couple théâtral mais de BD.

À lire aussi | Jim: « Sans public, ce que je fais n’aurait rien d’intéressant, c’est le regard des autres qui le fait exister »

À lire aussi | L’érection: attribut du sujet en pleine (dé)possession de ses moyens

© Jim/Chabane/Delphine chez Grand Angle

Résumé de l’éditeur : Léa vient de découvrir que son mari Florent prend du stimulant en cachette pour lui offrir, en cadeau d’anniversaire, une nuit de sexe mémorable. Une bonne surprise pour elle ? Pas si sûr. Florent a-t-il besoin de ça pour lui faire l’amour ? Lorsque la sexy Alexandra s’invite la nuit en pleine crise de couple, que les verres de shots s’enchainent et que Léa, ivre, veut se prouver chez les voisins qu’elle peut encore plaire naturellement, Florent réalise combien la prise d’une petite pilule bleue peut avoir des conséquences insoupçonnables !

© Jim/Chabane/Delphine chez Grand Angle

Il peut résolument se la coller derrière l’oreille. Si toutes les conditions étaient réunies en cette fin de soirée pour Florent dressé sur sa troisième jambe, il est bien obligé de déchanter. La petite pilule bleue qu’il a avalée n’a pas eu l’effet escompté. Du moins relationnellement, car à l’oeil nu, on distingue bien la bosse qui déforme son pantalon au niveau de l’entre-jambes. Il est dans de beaux draps, Florent. La dispute a éclaté et les reproches se sont accumulés, sans réconciliation jusqu’à maintenant. Et au vu de qui vient de frapper à la porte, elles ne sont pas pour tout de suite ces retrouvailles sur l’oreiller. Léa ne décolère pas, Florent fait ce qu’il peut avec un anorak enroulé autour de sa taille pour camoufler sa proéminence et Alexandra vient d’entrer, en pleurs, fuyant son compagnon pas franchement droit dans ses bottes. Le mélo en duo se fait désormais en trio et comme vous le savez, à trois, l’enfer, c’est les autres ! Et les confidences qui vont avec.

© Jim/Chabane/Delphine chez Grand Angle

D’accord, c’est pas marrant… c’est hilarant. Jim se révèle habile metteur en scène d’une pièce de théâtre sur les planches bédéphiles et dans les décors luxueux de Lounis Chabane que Delphine fait briller par ses couleurs. Si le premier tome démarrait sur les chapeaux de roues, ces quatre derniers actes font feu d’artifice de toutes les belles promesses dont on n’osait espérer si belle conclusion. Là où tout aurait pu s’arranger, les deux auteurs en rajoutent une couche, non contents de faire sortir Alexandra de ses gongs, ils la font quitter l’appartement. Et les scènes en deviennent encore plus intéressantes. Et n’en déplaise au lourd engin de Florent, tout cela est virevoltant ! Et tant pis pour ses ardeurs, pour les intimes retrouvailles, on verra plus tard. Le lapin chaud sera bientôt froid.

Titre : L’érection

Tome : Livre 2/2

Scénario : Jim

Dessin : Lounis Chabane

Couleurs : Delphine

Genre : Pièce de théâtre, Comédie

Éditeur : Bamboo

Collection : Grand Angle

Nbre de pages : 72

Prix : 16,90€

Date de sortie : le 08/03/2017

Extraits : 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s