Quand la terre est trop lourde, partons mesurer le poids des nuages

Ah, le ciel! Depuis Icare, l’homme n’a cessé de tenter de se rapprocher des oiseaux. Avec plus ou moins de succès. Et la bande dessinée n’est jamais la dernière à donner du souffle à ces histoires dans le vent. On se souviendra de Buck Danny ou de Tanguy et Laverdure mais depuis, le ciel a changé et, chaque année, la BD s’enrichit d’ouvrage relatant les actes de bravoure ailés. Preuve en est avec le premier tome de L’Aviateur chez Dargaud et le diptyque Le poids des nuages chez Grand Angle.

Le poids des nuages - Tome 1 - L'amie d'Eva Peron - Manini - Chevereau - Page 31

L’aviateur: des bruits de moteurs au-dessus des paysages du Roi Lion

Pourquoi le spin off ne serait-il que l’apanage du cinéma et des séries télé. Sans en être la reine, la bande dessinée voit certaines séries devenir plus tentaculaire. Et cette fois, c’est au tour de la série Tramp de voir un des ses personnages voler de ses propres ailes. En l’occurrence, un personnage qui n’apparaissait que le temps de deux planches, Tony La-vie-dure. Un personnage furtif et balisé par les épreuves de la vie mais auquel le lecteur n’avait pas eu le temps de s’attacher. C’est désormais possible sous l’impulsion de Jean-Charles Kraehn, toujours, et en compagnie d’Erik Arnoux et Chrys Millien.

L'aviateur - Kraehn - Arnoux - Millien - Tome 1 - L'envol - portrait

Résumé de l’éditeur: Le sud-est de l’Afrique, durant la Première Guerre mondiale. Josef vit avec son père, un pasteur allemand, dans une région dominée par l’Allemagne. Lorsqu’il rend visite aux autres colons disséminés dans l’immensité de ces terres, le pasteur se déplace en avion. À ces occasions, il initie son fils au pilotage. Un jour, à la suite d’une violente dispute, Josef s’enfuit à bord de cet avion, sans réaliser que la guerre fait également rage dans cette région d’Afrique ! Cet album sera précédé d’un prologue qui fait le lien entre Tanguy-la-Vie-Dure, qui apparaît dans Tramp, et Josef.

L'aviateur - Kraehn - Arnoux - Millien - Tome 1 - L'envol - Savane

Passé un prologue raccrochant cette série dérivée à la série d’origine (mais loin de pousser à l’achat de la série Tramp pour ceux qui ne la connaîtraient pas), on est tout de suite immergé dans cette Deutsch-Ostafrika sauvage qu’un troupeau de gnous ébranle et que des flamands roses survolent. Les couleurs de Patricia Jambers, le dessin d’Erik Arnoux et Chrys Millien n’ont pas leur pareil pour nous faire sentir le parfum de l’aventure et nous en mettre plein les yeux (avec un peu de poussière aussi, il fait bien aride). Pourtant, tout est encore calme, le temps est  l’initiation pour Josef (pas encore Tanguy, son nom de scène) qui apprend à devenir un homme et à prendre de la hauteur, de l’altitude. Un acquis qui risque de bien lui servir tant sur terre, si le lion est menaçant, l’homme, loup pour l’homme, est bien pire.

L'aviateur - Kraehn - Arnoux - Millien - Tome 1 - L'envol - vol de nuit

Comme bien souvent, tout commence par une histoire d’amour. Sauf qu’ici tourne très vite court laissant au héros le désespoir et les envies d’ailleurs, de quitter la terre de son deuil. Évitant toujours la facilité, Jean-Charles Kraehn plante son décor admirablement et organise une chasse à l’homme dans une brousse dangereuse (mais magnifique héritière du Roi Lion et autres Out of Africa). Sans négliger ni l’intrigue, ni la psychologie et la consistance des personnages, le scénariste offre un terrain de jeu de tous les défis à ses deux dessinateurs. Laissez-vous pousser les ailes de l’aventure, elle ne fait que commencer. Et dire que pas loin, la guerre gronde.

L'aviateur - Kraehn - Arnoux - Millien - Tome 1 - L'envol - couverture

Série: L’aviateur

Spin-off de Tramp

Tome: 1 – L’envol

Scénario: Jean-Charles Kraehn

Dessin: Erik Arnoux et Chrys Millien

Couleurs: Patricia Jambers

Genre: Drame, Aventure

Éditeur: Dargaud

Nombre de pages: 64

Prix: 14,99€

Date de sortie: le 20/05/2016

Extraits:

Brûler ses ailes ou brûler d’une passion intarissable?

Après la savane africaine, on change complètement de latitude pour nous retrouver en Argentine. Et quand on sait que Buenos Aires signifie « bon vent », on ne peut s’empêcher de penser que le territoire est plutôt bien choisi pour un duel de haute voltige. Nous sommes en 1947, le président Perón dirige le pays d’une main de fer (et profite de l’aura de sa femme, Eva) tandis que les occidentaux voient l’Argentine comme un véritable eldorado pour asseoir leur suprématie aérienne et débouter les concurrents. Le poids des nuages en propose l’épopée racontée sous le prisme de l’intime et de l’humain par le tandem Manini-Chevereau.

Le poids des nuages - Tome 1 - L'amie d'Eva Peron - Manini - Chevereau - Page 32

Résumé de l’éditeur: Dans le Buenos Aires de l’après-guerre, l’entrepreneur Jean Vatine peine à vendre au gouvernement argentin son projet d’avion de chasse. Sa rencontre avec une proche d’Eva Perón, la belle Consuela Martinez, dont il tombe amoureux, lui ouvre les portes des ministères. Avec quelques fidèles et rejoint par son fils Paul, Jean peut lancer la construction d’un prototype.Le ciel semblerait sans nuages si Chola, la fille de Consuela, ne se livrait à un trouble jeu de séduction avec les membres de l’équipe…

Le poids des nuages - Tome 1 - L'amie d'Eva Peron - Manini - Chevereau - heure de verité

Après la guerre, c’est toujours la guerre. Et la course à l’avion le plus performant entre Américains, Allemands et Français exacerbe la concurrence. La tension est palpable et les sabotages légions, sans considération pour les tragédies qui peuvent en surgir à tout moment. Et celle-ci a tôt fait d’arriver. Pourtant, ce n’est pas assez pour ralentir la cadence et la lutte pour devenir le roi des airs. De quoi cristalliser le duel entre Paul Vatine, fils de l’ingénieur du même nom du côté français, et Gunther Rauff, vétéran allemand et balafré comme il le faut. Ajoutez à cela une fille aussi séduisante et vénéneuse qu’insaisissable et convoitée, et vous obtiendrez le cocktail infernal « à la vie, à la mort ».

Le poids des nuages - Tome 1 - L'amie d'Eva Peron - Manini - Chevereau - cabriole

Après un premier tome qui plaçait judicieusement l’action, le duo Manini (scénario et couleurs)- Chevereau (au dessin) laissent éclater le spectacle. Le ciel a tout filmé (l’expression, excellente, est reprise d’une des dernières chansons de Mickey 3D) et force est de constater que le spectacle, aussi risqué soit-il, est fascinant. Autant que l’intensité dramatique qui émerge de ce récit qui se conclut. À vouloir toucher les nuages, parfois se brûle-t-on les ailes, parfois brûle-t-on de désir. Les auteurs n’ont pas choisi et l’alchimie est complète.

Le poids des nuages - Tome 2 - Crash final - Manini - Chevereau - Couverture

Titre: Le poids des nuages

Tome: 2/2 – Crash final

Scénario: Jack Manini

Dessin: Michel Chevereau

Couleurs: Jack Manini

Genre: Drame, Aventure, Aviation

Éditeur: Bamboo

Collection: Grand Angle

Nbre de pages: 48

Prix: 13,90€

Date de sortie: le 01/06/2016

Extraits:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s