Le père des étoiles: geek et papa, fille et jedi pour un humour inter-gag-lactique

Est-on jamais prêt pour la paternité? On est anxieux, on balbutie, on fait quelques gestes maladroits. Ou alors on profite du nouveau-né pour se replonger en enfance et faire les 400 coups loin du quotidien des adultes. C’est ce à quoi nous invite Seb Piquet dans Le père des étoiles, dans des gags d’une demi-planche, jamais gagas toujours inventifs et ne résistant jamais à des hommages plus qu’assumés à Star Wars (surtout), Avatar ou les Walking Dead. Sans oublier les Transformers et quelques super-héros… légumineux (ben oui il faut des astuces pour faire avaler un brocoli à un enfant). Inhabituel et tout aussi délicieux.

Le pere des étoiles - Seb Piquet - repas

Résumé de l’éditeur: Le quotidien d’un jeune homme tendance geek, fan de Star Wars, confronté à la paternité !

Le pere des étoiles - Seb Piquet - Dinette

 Une petite fille, un geek déconnecté de la réalité mais en fusion avec ses passions, pas de doute, les deux font la paire. Et le père. Enfin ils essayent. Car la paternité, c’est aussi un formidable prétexte pour revivre les joies de l’enfance tout en faisant un joyeux pied-de-nez aux responsabilités. Ben oui, s’imaginer des périples en territoires inconnus, décoller dans un espace sous la menace… fantôme ou se promener dans les bois à la recherche non pas du loup (qui y est peut-être aussi, remarquez) mais des dinosaures; c’est quand même plus intrépide et c’est le programme proposé par le talentueux Seb Piquet.
Le pere des étoiles - Seb Piquet - Goldorak
Bon, la joie d’être papa ou maman, c’est loin d’être un sujet neuf en BD. C’en est même presque devenu banal. Entre le Louis de Guy Delisle, Dad ou encore le Happy Parents de Zep, et bien d’autres, on pourrait bien se demander comment renouveler le genre. Bon, c’est vrai que chaque expérience est différence… mais, d’un autre côté, ça ne suffit pas toujours à faire un album de BD. Avec talent qui plus est.
Le pere des étoiles - Seb Piquet - Dark Vador
C’était sans compter le nouveau venu Seb Piquet (enfin nouveau venu, le créateur est quand même riche d’une sérieuse expérience dans le développement visuel de films d’animation, notamment désormais pour… Dreamworks!), qui conjugue avec un bonheur très vite partagé son expérience de jeune papa d’une petite fille de 5 ans mais aussi son amour pour les grands récits épiques comme Hollywood nous en fournit à la louche. Avouez que c’est tentant de décliner un « Je suis ton père » pas sorti de nulle part et de faire jaillir les sabres laser, le temps d’une autofiction sous influences. On vous rassure tout de suite, nul besoin d’être geek ou papa en manque d’assurance pour apprécier, tout cela est savamment populaire, universel et tendre. Tout en complicité!
Le pere des étoiles - Seb Piquet - Loup Alien
Loin de se cantonner au couffin, à la salle de jeux et au chemin de l’école, Piquet trouve l’alchimie pour convoquer ses héros d’enfance (et de toujours) dans un ouvrage qui dépote. Un Art-Book mis en récit presque, intelligent et prouvant tout le savoir-faire et l’étendue du talent du garçon. Un régal!
Le pere des étoiles - Seb Piquet - robot
Ps: Notons que l’ensemble du contenu n’est pas inédit puisqu’un premier tome de 48 pages normales était déjà paru sous le nom « Père ou impairs ». Dargaud met donc les bouchées doubles dans l’ouvrage au format à l’italienne: « Le père des étoiles » qui ne sert que mieux l’imaginaire de Seb Piquet.
Le pere des étoiles - Seb Piquet - Couverture
One-shot
Scénario, dessin et couleurs: Seb Piquet
Genre: Gag, Humour
Éditeur: Dargaud
Nbre de pages: 192
Prix: 14,99€
Date de sortie: le 03/06/2016
Extraits:

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s