Orgueil et préjugés et zombies: des zombies qui parlent plus qu’ils ne mordent!

« Orgueils et Préjugés », voilà un titre qui vous dit forcément quelque chose… Monument littéraire (1813) de Jane Austen, ce bouquin raconte l’histoire de Élisabeth Bennet et de ses quatre sœurs, ayant une mère ne songeant qu’à les marier (ce qui n’est pas une tâche facile dans l’Angleterre du début du XIXe siècle). Une histoire maintes fois adaptée, dont notamment plusieurs fois au cinéma. D’ailleurs, ce bouquin a même été parodié par écrit en 2009, sous le nom de « Orgueil et Préjugés et Zombies ». Et en voilà donc aujourd’hui l’adaptation cinématographique, dont Julien nous livre sa critique.

Certes, l’histoire reste la même: « Dans un petit village d’Angleterre, sous le règne de George III, Mrs. Bennet veut marier ses filles afin de leur assurer un avenir serein. L’arrivée de nouveaux voisins, Mr. Bingley et son ami Mr. Darcy, plonge Jane et Elisabeth dans des affaires de coeur tumultueuses.
Cette dernière découvre l’amour en rencontrant le bel et aristocratique Darcy. Pourtant, tous deux devront passer outre leur orgueil et les mauvaises interprétations qui s’ensuivent avant de tomber dans les bras l’un de l’autre à la grande surprise des Bennet. » Mis à part un petit détail: des zombies ont envahi l’Angleterre… Les conditions de vie ne sont donc pas tout à fait les mêmes que dans l’histoire originale, tandis que trouver un mari est d’autant plus difficile ! 

Orgueil et préjugés et zombies - Lily James

Il y a du bon comme du mauvais dans cet « Orgueils et Préjugés et Zombies ». D’entrée de jeu, le générique soigné et techniquement imparable nous annonce une oeuvre sombre, faussement sérieuse, et gorgée de cervelle. Malheureusement, il n’en sera pas ainsi, l’histoire se prenant justement quelque peu au sérieux, et traînant mêmes quelques longueurs au sujet d’enjeux sentimentaux, tandis que les zombies, eux, discutent aussi… Car oui, les zombies parlent, et tentent de s’humaniser (de quoi nous rappeler l’autrement succulent, Warm Bodies). Au final, les zombies ne sont là que pour représenter la différence des classes, et leurs dangers pour celles du dessus, alors qu’il n’en est (presque) rien. Pas donc de gros frissons, ni même de sursauts.

Annabelle (Jess Radomska) chewing her grandfather in Screen Gems' PRIDE AND PREJUDICE AND ZOMBIES.

Par contre, se déroulant au XIXe siècle, « Orgueils et Préjugés et Zombies » met en image de beaux décors et costumes, ainsi qu’une ambiance crasseuse grâce à une lumière parfaitement dans le sujet, le danger n’étant pas loin…

Orgueil et préjugés et zombies - Sam Riley arme

Un poil bavard, « entre deux » styles complètement opposés mais faisant curieusement bon ménage, « Orgueils et Préjugés et Zombies » est un film de série B qui se laisse regarder, mais qui, la faute à un mauvais dosage, ne mord pas comme attendu.

JM8_6508CR.tif

Orgueil et préjugés et zombies - Affiche 2

Titre: Orgueil et préjugés et zombies

Réalisateur: Burr Steers

Acteurs: Lily James, Sam Riley, Bella Heathcote, Douglas Booth…

D’après le roman de Seth Grahame-Smith, lui-même inspiré du roman de Jane Austen

Pays d’origine: USA

Genre: Horreur, Drame social

Durée: 107 min

Date de sortie (Belgique): le 06/04/2016

Découvrez les magnifiques affiches du film:

2 commentaires

  1. Coucou! 🙂 Je viens de découvrir ton blog et j’aime beaucoup. J’adore les thèmes que tu abordes et ta façon d’écrire un article. Ce film me tente en tant que fan de Jane Austen et du roman Orgueil et préjugés.

    J'aime

    1. Bonjour Dreeambook, merci, c’est toujours sympa de recevoir des avis comme le tien. On fait ce qu’on peut, on est quelques-uns derrière ce blog, et les retours sont toujours agréablement reçu. Bonne séance, du coup 😀 Tu nous diras ce que tu en as pensé 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s