Cré Tonnerre revient avec l’humeur sauvage des grands crus

Le Boucanier, le Mousse, le Forban, le Flibustier et le Passager Clandestin, prêts pour une nouvelle tournée et de nombreuses bourrées!
Le Boucanier, le Mousse, le Forban, le Flibustier et le Passager Clandestin, prêts pour une nouvelle tournée et de nombreuses bourrées!

À tribord ou à bâbord, toutes les marées mènent à Cré Tonnerre. Et si les Français ont Soldat Louis, les Belges n’ont rien perdu au change avec ce groupe de pirates des eaux douces et wallonnes. Pourtant, on l’avoue, ils commençaient à nous manquer les valeureux « beaux forts ». Fort de ses 16 ans d’existence, le réjouissant groupe n’avait plus sorti d’album depuis 2010 et « Souquez les gars« . On craignait que le scorbut air emporté leurs espoirs de flibusterie. Le temps a passé, les eaux tumultueuses de la vie ont poussé certains membres à poser pied à terre et d’autres musiciens à embarquer dans ce qui était loin d’être une galère. Ainsi depuis 2010, seuls Patrick « Le Flibustier » Weyders et Raphaël « Le Mousse » Goblet sont restés. Trois autres grands marins sont venus les rejoindre: François « Le Forban » Arnould, Pierre « Le Passager Clandestin » Ughi et Mathieu « Le Boucanier » Menot. Et ce « petit » dernier a fait bien plus que mettre le pied à l’étrier (ou à la jambe de bois, c’est selon) puisqu’il chante mais (co)écrit et (co)compose 4 chansons sur les 15 de ce nouveau cru. Le reste, à l’encre d’une bouteille à la mer, c’est l’irremplaçable Patrick Weyders qui le signe.

Et avec ce « Bordées Sauvages », non content de s’habiller des couleurs et des caricatures de Pierre Kroll (un signe des temps? Peut-être pas, mais en tout cas un successeur de luxe à Palix, Jean-Claude Servais et autre Vincent Patar, le créateur de Pic Pic et André et Panique au village, dans la volonté du groupe d’à chaque fois appeler un illustrateur de talent pour leur pochette), Cré Tonnerre livre l’album sans doute le plus coloré et varié de sa discographie (qui compte tout de même déjà plus d’une centaine de chansons!), énergique et humoristique sans oublier de taper le poing pour quelques combats (peut-être un peu moins qu’au temps du Prestige). Ouvrez les sabords et faites tonner les canons de la bonne humeur, voilà 16 chansons qui vont vous faire chavirer, et vous entraîner au bout du monde, à Puerto Blanco, ou pas loin d’ici, au pays du P’tit Orval et de la… Cré Tonnerre, évidemment (le groupe appelle d’ailleurs à écouter l’album en dégustant une de leurs bonnes bières).

Au fur et à mesure des chansons, abordant l’amour (Dis-moi Capitaine avec une clarinette passeport pour l’univers klezmer), les cigarettes (le formidable File-moi un clope, joyeuse ode au tabac quand bien d’autres choses peuvent tuer), les filles de joie ou la bière, les voix changent (chaque membre a droit à sa chanson) mais la cohérence reste la même. LesCretonnerreDessinKroll (1) sonorités d’ailleurs (cornemuse, mandoline,  kazoo, flûte) s’appliquent et rendent le voyage musical, en fond de cale, passionnant et chargé d’envies de folles bourres. Sans oublier pas mal d’humour et aussi de l’émotion (Enfant de matelot).

Bref, si on l’a attendu longtemps (à en désespérer un peu pour ma part), Cré Tonnerre revient avec un fameux album, sans conteste le meilleur, qui fleure bon l’écume, les trésors sonores et le rhum enivrant. Et la tournée qui accompagnera ces Bordées Sauvages promet beaucoup, avec un décor renouvelé, paré pour emmener les spectateurs (pirates affirmés ou nouveaux mousses) dans un voyage dans l’univers des Cré Tonnerre, ébouriffant! Le groupe hisse la grand voile pour aller loin!

PS:À noter que l’album est accompagné des règles d’un jeu de société (dont le plateau est téléchargeable ici) pour prolonger le plaisir!

PS2: des titres inédits seront bientôt à télécharger sur www.cretonnerre.be

17/20

Cré Tonnerre, Bordées Sauvages, Team 4 action, sortie le 19 janvier.

 www.cretonnerre.be ou Page Facebook

Concert; Releases parties: le 15 janvier au Délirium’s Café de Bruxelles et les 17 et 18 janvier à l’Entrepôt d’Arlon
Le 18 février à Han-Tintigny (dans le cadre du Télévie)
Le 11 avril à Freux (Libramont)
Le 16 mai à Tournay (Neufchâteau)
Le 4 juillet à Esch-Sur-Sûre (Luxembourg)
Le 9 août à Sélange
Le 15 août à Ebly

AfficheFinalV6

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.