Peter Pan au Théâtre Royal du Parc, un grand moment de bonheur théâtral à ne rater sous aucun prétexte !

Cette fois c’est reparti, les activités et spectacles ont bien repris au Théâtre Royal du Parc, et jeudi dernier la première de Peter Pan fut un grand moment de bonheur théâtral populaire.

Tout le monde connait Peter Pan, ce personnage mythique créé par l’auteur écossais J.M. Barrie et merveilleusement sublimé dans le dessin animé célèbre des studios Walt Disney, mais cette fois c’est à une adaptation étonnante que nous sommes conviés, adaptation née de la plume de l’excellent et inventif Thierry Janssen à qui l’on doit déjà plusieurs pièces à succès pour le Théâtre Royal du Parc comme Le Tour du Monde en 80 Jours, Fantômas, L’Ile au Trésor ou Sherlock Holmes.

Peter, après avoir choisi de s’installer dans notre monde, a grandi et tout oublié de son enfance fabuleuse.

L’histoire commence en 1915, dans une tranchée près de Ypres en Belgique, alors que le garçon qui a servi de modèle à Peter Pan s’apprête à participer à un terrible assaut. Mais la Fée Clochette, qui a grandi elle aussi, vient le chercher et le ramène au Pays imaginaire pour une suite d’aventures virevoltantes. Il s’agira de sauver le bébé de Wendy, d’éviter les pièges tendus par la jalousie de Clochette et ceux des Enfants Perdus, mais surtout d’affronter un Capitaine Crochet prêt à tout pour accéder à l’immortalité.

Un spectacle résolument joyeux qui nous entraîne dans l’univers fantastique de Neverland.( source: Théâtre Royal du Parc).

Que dire de ce magnifique spectacle familial, si ce n’est qu’une fois de plus le Théâtre du Parc fait mouche ( sans aucun jeu de mots !), et qu’on sort de ces deux heures vingt de représentation entracte compris le sourire au lèvres, et une petite larme au coin de l’oeil lors de la scène finale dont je vous laisse la surprise.

Car Thierry Janssen n’a pas son pareil pour nous faire rire et sourire, mais aussi pour générer quelques jolis moments d’émotion qui touchent le spectateur en plein coeur. Et lorsque tout ça est mené tambour battant par une troupe de  comédiens formidables on atteint rapidement un degré de plaisir jubilatoire qui ne vous lâche plus de la première à la dernière réplique.

Julien Besure est Peter Pan qu’il incarne parfaitement avec cette fragilité et cette fougueuse naïveté qui collent au personnage, Anouchka Vingtier est parfaite en fée Clochette , Elsa Tarlton charmante en Wendy, Karen de Paduwa campe Rabougri avec toute l’énergie qu’on lui connait et Mireille Bailly et Aurélien Dubreuil Lachaud ( irrésistible dans la scène du mime traducteur indien) sont également impeccables en endossant chacun plusieurs personnages secondaires avec brio. Et n’oublions pas les enfants, qui jouent en alternance, comédiens en herbe dont la fraîcheur du jeu fait plaisir à voir.

Mais le duo dont on garde un grand souvenir à la fin de la pièce c’est assurément celui composé de Thierry Janssen dans le rôle du tendre personnage de Mouche le fidèle second du Capitaine Crochet, et surtout de Fabian Finkels dont l’interprétation totalement habitée du Capitaine est exceptionnelle de drôlerie et de méchanceté cartoonesque.

Chaque mimique, chaque geste, chaque réplique du comédien témoignent d’une maitrise diaboliquement efficace. On se surprend à le regarder jouer et à guetter le furtif instant où le comédien abandonnerait l’espace d’une seconde l’enveloppe du rôle qu’ il interprète; mais non, rien, Finkels « est » Crochet à chaque instant jusqu’à la pointe de sa moustache.

Chapeau l’artiste !

Rajoutons à ça une réalisation des oeuvres de Maggy Jacot et Axel De Booseré éblouissante de bout en bout, qui fait partie désormais de l’image de marque du Théâtre du Parc qui depuis l’arrivée aux commandes de Thierry Debroux  en 2010 propose de vrais spectacles souvent scéniquement grandioses, et on nage en plein bonheur.

Bref, je ne peux que vous recommander de vous jeter sans attendre sur les places encore disponibles à la billetterie pour Peter Pan car ce spectacle est un must et j’en suis intimement persuadé deviendra bien vite un classique du Théâtre du Parc à l’instar du Tour du Monde en 80 jours, ou du Noël De Mr Scrooge, et que ses décors ne risquent pas d’être détruits avant longtemps…

Jean-Pierre Vanderlinden

Infos et réservations : https://www.theatreduparc.be/

PETER PAN

Avec : Julien Besure (Peter Pan) – Anouchka Vingtier (La fée Clochette) – Fabian Finkels (Le capitaine Crochet) – Karen De Paduwa (Rabougri ) – Mireille Bailly (Lily la tigresse, Le soldat Smith et Nicky Nigoo le pirate) – Thierry Janssen (Mouche) – Elsa Tarlton (Wendy) – Aurélien Dubreuil-Lachaud (Le soldat Taylor, Cookson le pirate et un indien).Et les enfants en alternance :
Issaiah Fiszman, Dario Delbushaye (Le soldat Jones, Ed le pirate et un indien) – Andrei Costa, Martin Georges, Stanley Dupic-Janssens, Léon Deckers, Ethan Verheyden, Lilia Moumen, Jannah Tournay, Lily Debroux, Eledwen Janssen (Les enfants perdus et les indiens) – Selma Jones, Babette Verbeek, Laetitia Jous (La sirène et une indienne).

Réalisation: Maggy Jacot et Axel De Booseré

Assistanat: Julia Kaye 

Assistanat scénographie et costumes: Fabienne Damiean

Création lumières: Gérard Maraite

Création sonore et composition: Eric Ronsse

Chorégraphie des combats: Emilie Guillaume

Créatrice maquillages et coiffures: Florence Jasselette

 

 

Un commentaire

Répondre à GÉRARD Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.