Pierre Béton et Timothé, Lauret et Hardy de la cour de récré: on a toujours besoin d’un plus petit que soi… mais aussi d’un plus costaud

Ne dit-on pas que les opposés s’attirent, quitte même à faire des cocktails magnifiques là où on aurait donné peu cher de leurs peaux? Mais qui peut croire qu’un binoclard sage comme une image pourrait s’allier à un garnement impitoyable comme un diable. En effet, si Timothée veut sortir de sa réserve, gagner un peu du courage de Pierre Démon, il va avoir du mal à l’attirer dans ses filets et à renverser la tendance, écrasante.

© Clavelet chez Glénat Jeunese

Résumé de l’éditeur : Attention, Pierre Béton est un vrai démon ! Il vient d’arriver dans la classe de Timothée. Comme ça, il a l’air sage; en fait, c’est un démon ! Il fait tout un tas de bêtises. À l’inverse, Timothée est l’enfant le plus sérieux de la classe, même sa mamie et la maîtresse le disent. Et pourtant, Timothée aimerait bien ressembler un peu plus à Pierre Béton… Mais comment attirer son attention ?

© Clavelet chez Glénat Jeunese

Le cirque vient d’arriver en ville. Pas de chapiteau, ni de girafe mais bien un beau chameau. Pierre Béton, c’est une ménagerie à lui tout seul. Passé l’illusion toute gentillette des premières minutes de son arrivée en classe, mains jointes comme un petit bonhomme à qui on donnerait le bon dieu sans confession, Pierre a eu vite fait de révéler la bête qui sommeillait en lui. Des coups de pieds aux garçons, des petits pois envoyés dans les cheveux des princesses: hyperkinétique, Pierre ne respecte rien ni personne.

© Clavelet chez Glénat Jeunese

Et s’il y en a bien un dans la mêlée qui, sous des allures discrètes et mal-assurées, n’est respecté par rien ni personne, c’est bien Timothée. Bon comme le pain, serviable et bon élève, il est la bonne poire qu’on ne laisse jamais tranquille et à qui on aime racketter les desserts et ne jamais laisser.

Alors, naïvement, en faisant un chemin de bonbons comme ceux avec lesquels on veut attirer les chiens, Timothée veut faire entrer « Brutus » dans sa niche, sa bulle, pour qu’il lui apprenne à être costaud, sans peur et sans reproche. Bon, ce n’est pas gagné. Mais qui sait, les duos mal-assortis n’ont-ils pas donnés quelques-uns des plus beaux duos du cinéma et d’ailleurs ? Alors, l’espoir fait vivre, non ? Et qui ne tente rien n’a rien. D’autant qu’il n’est pas dit que Pierre Béton n’envie pas l’une ou l’autre qualité de Timothée.

© Clavelet chez Glénat Jeunese

Pas si solide comme un roc, pour laisser entrer de belles émotions et toucher le coeur de Pierre,  Magali Clavelet livre un très beau petit livre. Pour une fois, pas question de laisser l’initiative au plus fort, comme on en voit dans pas mal d’albums traitant malheureusement d’une thématique actuelle : le harcèlement. Esquissé en fond, l’auteure envoie vite ses petits bonhommes renverser la vapeur pour construire une amitié inébranlable et nourrissante pour l’un comme l’autre. Avec des épinards pour être fort mais aussi de la tendresse et de la douceur.

Projet de couverture © Magali Clavelet

Tout en simplicité, de son trait bonhomme et spontané, Magali Clavelet livre une série de saynètes dans lesquelles Pierre et Tim font fusion et mimétisme ou sont en totale opposition, mais apprennent constamment à ne pas toujours faire revenir le naturel et les mauvaises habitudes au galop. Encore plus quand il y a une fille à séduire. Qui se ressemblent ne s’assemblent pas toujours, et ça en vaut le détour.

Titre : Pierre Béton

Sous-titre : C’est pas de la tarte

Texte et illustrations : Magali Clavelet

Genre : Amitié, Humour, Jeunesse

Public : À partir de 6 ans

Éditeur : Glénat Jeunesse

Nbre de pages : 40

Prix : 11€

Date de sortie : le 10/02/2021

Extraits : 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un commentaire

Répondre à Clavelet Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.