Mademoiselle J – tome 2 – 1938 – il s’appelait ptirou – Je ne me marierai jamais – Yves Sente – Laurent Verron – paris – exposition universelle – nazisme – complot – journalisme – p.3

© Sente/Verron/Rabarot chez Dupuis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.