Le Règne… ou l’apocalypse des animaux façon Runberg/Boiscommun ?

Un peu plus tôt cette année, nous vous parlions de la nouvelle aventure initiée par Sylvain Runberg et Olivier Boiscommun. Le Règne voyait différentes espèces d’animaux anthropomorphes s’unir (ou se détester) pour subsister face à un dérèglement climatique et des temps plutôt obscures énigmatiques. Neuf mois plus tard, c’est le deuxième acte qui déboule et le combat fait encore plus rage tandis que le brouillard se lève un peu plus sur ce monde post- (ou pré- ?) apocalyptique.

À lire aussi | De Cape et de Crocs tire sa révérence, mais Le Règne des animaux de la BD est loin d’être fini

À lire aussi | Mulo : dans le crachin breton, le monde animal de Pog et Le Bihan n’a rien à envier à la violence des hommes

À lire aussi | Henri Reculé danse avec le loup : « Dans Jack Wolfgang, il ne suffisait pas d’importer des animaux dans une histoire d’humains, elle ne devait fonctionner qu’en les mélangeant »

À lire aussi | Sylvain Runberg ouvre le bal des comics made in Glénat : « Démontrer qu’aujourd’hui, la BD, quel que soit le nom qu’on lui donne, s’est internationalisée »

© Runberg/Boiscommun chez Le Lombard

Résumé de l’éditeur : Au terme d’un long périple, les trois mercenaires accompagnés des trois enfants arrivent devant les remparts du Shrine. Mais il leur faut encore trouver les offrandes nécessaires pour rentrer dans le si précieux sanctuaire, et ainsi se mettre à l’abri des grands cataclysmes qui s’annoncent…

Sur quelques mètres-carrés, les voilà tous regroupés. Bons, méchants et ni l’un ni l’autre. Veuves, orphelins, bourreaux et justiciers. Bons, brutes et truands. Un monde cosmopolite qui se retrouve les pieds dans la boue… et le sang. Sauf pour ceux qui ont la « chance » de dominer le Shrine, les moines de Cathardis. De vrais vautours ceux-là. Cependant, ils sont du bon côté des remparts de cette citadelle nucléaire et imprenable (quoique…) et voilà nos survivants obligés de marchander, de vaincre ou mourir.

© Runberg/Boiscommun chez Le Lombard

Après un premier tome qui claquait, voilà un deuxième qui tabasse. En effet, sans demi-mesure et sans trop attendre, Runberg et Boiscommun (qui n’a vraiment rien de commun même après avoir fait sortir ses héros des bois) transforment leurs 54 planches imparties en véritable champ de bataille, monstrueux et n’épargnant personne, montrant que David ne peut pas toujours gagner face à Goliath.

© Runberg/Boiscommun chez Le Lombard

Mais sur ce sanctuaire ensanglanté, des ombres planent. Si les deux auteurs dévoilent çà et là quelques secrets, ils ne lâchent pas le morceau : il reste des zones d’ombre. À commencer par le fait qu’on n’a pas encore vu d’humains. Pourtant leur présence se rapproche, Runberg la fait sentir, Boiscommun marque d’effroi les gueules de nos protagonistes. Tous craignent les démons humains. Le chaos se répercute un peu dans la lecture, on manque de quelques repères pour bien profiter de cette chute d’empire hargneuse et fratricide.

© Runberg/Boiscommun chez Le Lombard

Mais l’ampleur du dessin d’Olivier Boiscommun efface l’ardoise des petits griefs pour nous emporter vers les airs et échapper, vers un autre continent, à l’oeil du cyclone. Pour combien de temps ? Ce deuxième tome ne se perd pas en chemin et ouvre l’appétit… féroce en espérant que le duo prévoie une suite !

© Runberg/Boiscommun chez Le Lombard

Série : Le Règne

Tome : 2 – Le maître du Shrine

Scénario  : Sylvain Runberg

Dessin et couleurs : Olivier Boiscommun

Genre: Animalier, Héroïc Fantasy, Aventure

Éditeur: Le Lombard

Nbre de pages: 56

Prix: 14,45€

Date de sortie: le 27/10/2017

Extraits : 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.