De Bruno à Gabrielle, le saut de l’Ange d’une femme pour devenir enfin elle !

Ce 17 mai 2017 était célébrée la journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie. À cette occasion, le film documentaire de Bernadette Saint-Remi sur Gabrielle Lys, intitulé « Gabrielle ou le saut de l’ange » avait toute sa place sur l’écran de la grande salle du Centre Culturel Jacques Franck, à Saint-Gilles.

Gabrielle, avant, c’était Bruno. Très jeune, Gabrielle a su qu’elle n’était pas née dans le bon corps. Pourtant elle s’est mariée, a eu des enfants mais un beau jour, elle a décidé de vivre sa vie et de s’assumer en tant que fille. Il y a d’abord eu le changement de prénom à la Commune et ensuite de lourdes opérations pour le changement de sexe et enfin une lourde intervention sur le visage.

À travers ce documentaire, Gabrielle se raconte à nous, sans pudeur mais toujours avec une grande sincérité au travers d’un parcours pas toujours facile au travers du regard et du jugement « des autres ». Suite à la projection, Malika Attar a animé un débat sur la situation et la position de la transexualité dans notre société, les difficultés que cela peut engendrer au quotidien, au niveau légal etc. Une leçon et un courage qui n’ont pas laissé de marbre. Exemplaires.

Toutes les infos sur le film « Gabrielle ou le Saut de l’ange » à cette adresse : http://gabrielle-ou-le-saut-de-lange.be/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.