En voulant jouer la carte du renouveau, The Cranberries n’a pas pu cacher ses faiblesses et a livré un concert en demi-teinte au Cirque Royal

Dans une configuration semi-acoustique The Cranberries nous revenait lundi dernier au Cirque Royal avec un nouvel album symphonique sous le bras et accompagné sur scène d’un quatuor à cordes dans lequel on retrouvait l’excellent Jean François Assy qu’on a pu applaudir récemment au côté de Christophe, de Benjamin Schoos, Daan et bientôt avec le collectif Bertier.

Le groupe originaire de Limerick emmené par sa chanteuse Dolores O’ Riordan nous a proposé un concert agréable, mais basé sur des arrangements inédits dont l’originalité laissait parfois à désirer. Malgré tous ces efforts, le groupe n’a pas pu cacher ses faiblesses scéniques récurrentes et le manque de charisme naturel de sa vocaliste de charme.

The Cranberries © Jean-Pierre Vanderlinden 2017

Il est vrai que depuis toujours, la chanteuse irlandaise n’est pas vraiment la reine de la communication et que son seul jeu de scène s’apparente à une longue promenade constante d’un bout à l’autre de celle ci, l’air parfois absent et très avare de sourires.

The Cranberries © Jean-Pierre Vanderlinden 2017

Autour d’elle, Noel Hogan à la guitare, Mike Hogan à la basse et Fergal Lawler à la batterie assurent le minimum syndical et semblent parfois aussi apathiques que le public qui ne sortira de sa torpeur que pour quelques titres comme «  Salvation » , «  Zombie » , «  Dreams » ou » I Can be with You » .

The Cranberries © Jean-Pierre Vanderlinden 2017

C’est un peu léger pour un groupe qui fit jadis les beaux jours de la scène rock alternative. Et lorsque les lumières de la salle se rallument après l’unique rappel on constate que le groupe est resté sur scène seulement 80 minutes montre en main.

The Cranberries © Jean-Pierre Vanderlinden 2017

Et même si musicalement on a pris un plaisir évident à réentendre tous ces titres revisités de manière inégale (il y eut aussi de très beaux moments), ce concert nous a laissé tout de même un solide goût de trop peu et l’impression d’un travail un peu bâclé par un artisan habitué à nous proposer un résultat beaucoup plus soigné. Alors, soit la récolte des canneberges est juste décevante cette année, où bien est-ce le début d’un désintérêt pour la saveur de ce jus si typique qui accommode avec bonheur les cocktails  » Cosmopolitan »  depuis des lustres ?

The Cranberries © Jean-Pierre Vanderlinden 2017

Cette fois en tout cas, les Cranberries nous ont laissés au fond du palais un goût âpre et astringent bien moins festif. Espérons que les années à venir réhabilitent le groupe dans le statut qui fut le sien à sa grande époque. Car ce soir, le cocktail qu’il nous a servi avait un léger goût amer…

Texte et photos : Jean-Pierre Vanderlinden aka JPROCK THE DARK FEATHER .

Setlist – Cirque Royal – 08.05.2017 :

Analyse
Animal Instinct
Linger
Just My Imagination
Ode to My Family
Wanted
When You’re Gone
Free to Decide
Loud and Clear
I Can’t Be With You
Conduct
Desperate Andy
Salvation
Ridiculous Thoughts
Zombie

Encore:

Why?
The Glory
Rupture
You and Me
Dreams

Un commentaire

  1. Personnellement j’ai assisté à plusieurs concerts des Cranberries à Montréal et Dolores a toujours parlé beaucoup à l’audience -en français- et a toujours été très active sur scène. Il faut aussi prebdre en considération qu’elle est présentement malade et a dû annuler un spectacle à Amsterdam et qu’elle travaille tout en étant malade présentement. Elle s’est d’ailleurs excusée à Paris de ne pas avoir la meilleure des voix à cause de son rhume.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s